Coronavirus : Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

EPIDEMIE Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce vendredi soir de nouvelles mesures pour contrer l'épidémie du Covid-19 et éviter un nouveau confinement

Delphine Bancaud

— 

Jean Castex à l'issue du Conseil restreint de défense
Jean Castex à l'issue du Conseil restreint de défense — AFP

Fin du suspens. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce vendredi soir de nouvelles mesures pour contrer l’épidémie du Covid-19 et éviter un nouveau confinement à l’issue d’un Conseil de défense sanitaire à l’Elysée. Il a rappelé que plus de 3.000 personnes se trouvaient à l’heure actuelle en réanimation et que 27.000 Français étaient hospitalisés en raison du coronavirus.

Mais surprise, alors que les Français s’attendaient à l’annonce d’un reconfinement, le gouvernement n’a pas opté pour cette solution : « Nous pouvons encore nous donner une chance de l’éviter », a déclaré le Premier ministre.

Cependant, de nouvelles mesures ont été annoncées pour freiner l’épidémie. Et le couvre-feu continue de s’appliquer. A partir de dimanche minuit, la France ferme ses frontières aux pays extérieurs à l’UE, « sauf motif impérieux ». Les voyageurs provenant d’un pays de l’Union européenne devront présenter un test PCR négatif pour entrer dans le pays, « à l’exception des travailleurs transfrontaliers ».

Les centres commerciaux de plus 20.000 m2 fermés dès dimanche

Les centres commerciaux non alimentaires d’une surface supérieure à 20.000 mètres carrés où les clients circulent en masse vont être fermés dès dimanche. Et les jauges vont être renforcées dans les grandes surfaces.

Dans toutes les entreprises, le recours effectif au télétravail sera renforcé. Une mesure qui s’applique aussi aux administrations publiques. A cet effet, une concertation avec les partenaires sociaux aura lieu dès lundi. Enfin, les policiers et les gendarmes seront mobilisés pour contrôler le non-respect du couvre-feu, stopper les fêtes clandestines et « l’ouverture illégale » des restaurants. « Les dérives de quelques-uns ne doivent pas ruiner les efforts de tous », a insisté Jean Castex.