Coronavirus en Occitanie : La région propose 300 jobs étudiants à pourvoir dès février

COUP DE POUCE Alors que les jobs d’appoint se sont volatilisés, la région Occitanie en propose 300, dans ses services, aux étudiants précarisés

H.M.

— 

Des étudiants en colère, le 26 janvier 2021, à Toulouse.
Des étudiants en colère, le 26 janvier 2021, à Toulouse. — F. Scheiber - Sipa

Il n’y a pas que les cours en présentiel qui ont disparu avec la crise sanitaire. Les jobs d’appoint aussi, dans les restos, commerces ou cafés, ajoutant la précarité financière à l’isolement de certains étudiants.

Pour combler en partie ce manque, Carole Delga (PS), la présidente de la région Occitanie, a annoncé ce mercredi la création de 300 jobs étudiants « à pourvoir dès le mois de février et jusqu’à la fin de l’été ».

Où ça ? Dans les services administratifs du conseil régional et sur des missions liées aux mesures d’urgence déployées : par exemple, pour la gestion des prises de rendez-vous pour le transport à la demande des personnes âgées sans solution de mobilité vers les centres de vaccination. D’autres pourront intégrer, partout sur le territoire régional, la logistique pour les dépistages des lycéens.

Des offres en ligne

Carole Delga lance aussi un appel aux autres collectivités et « à l’ensemble des acteurs économiques », via les chambres consulaires pour ces derniers, à se joindre à ce dispositif.

Les offres de job précises apparaîtront « prochainement » sur le site du Centre régional d’information jeunesse (Crij).