Coronavirus à Rennes : Une grande campagne de dépistage démarre sur les campus

EPIDEMIE Dans la capitale bretonne, les étudiants vont pouvoir se faire tester gratuitement et sans rendez-vous jusqu’à la fin de l’année universitaire

Jérôme Gicquel

— 

Un dépistage PCR au Covid-19 (illustration).
Un dépistage PCR au Covid-19 (illustration). — D.Meyer/AFP

Dans les universités et les grandes écoles rennaises, les étudiants sont de retour au compte-gouttes depuis lundi. Pour accompagner cette reprise progressive des cours en présentiel, l’Agence régionale de santé de Bretagne vient de lancer une campagne de dépistage massive du Covid-19 sur les campus.

Depuis lundi, les 67.000 étudiants ainsi que le personnel universitaire peuvent ainsi se faire tester gratuitement et sans rendez-vous dans quatre centres de tests installés sur les campus de Beaulieu, Villejean, Hoche et de Ker Lann à Bruz. Les résultats des tests antigéniques seront disponibles en moins de trente minutes, précise l’ARS. Pour la phase de lancement, qui se déroulera jusqu’au 12 février, les dépistages seront proposés du lundi au vendredi de 13h à 17h30 sur les quatre campus.

Un taux d’incidence proche des 160 cas dans la métropole

A partir du 12 février et jusqu’à la fin de l’année universitaire, le dispositif sera un peu allégé avec des tests qui seront réalisés un jour par semaine sur chaque site. « Cette présence s’adaptera aux besoins éventuels et le dispositif sera renforcé les jours précédents ou suivant les périodes de vacances », précisent les autorités sanitaires. D’autres centres de tests pourraient également voir le jour sur d’autres campus universitaires dans la région.

Dans la métropole rennaise, le taux d’incidence s’élève désormais à près de 160 cas positifs pour 100.000 habitants, un chiffre qui a doublé par rapport au mois de décembre.