Cinq infos dans le rétro : Questions sur un reconfinement, agression de Yuriy, Vendée Globe et manifestations pro-Navalny

ACTU Ce qu'il ne fallait pas rater dans l'actualité du week-end

Anne Kerloc'h

— 

Face-à-face tendu lors de la manifestation de Soutien à Navalny à Saint-Pétersbourg
Face-à-face tendu lors de la manifestation de Soutien à Navalny à Saint-Pétersbourg — Anatoliy Medved/SIPA

A l’air libre ou en intérieur, vous vous êtes quelque peu confinés de l’actualité ce week-end ? Pas d’inquiétude, nous étions là pour surveiller les infos et vous les résumer comme il se doit. Prêts pour vos cinq infos dans le rétro ? Go !

1-Un nouveau confinement annoncé par Macron cette semaine ?

Préparez-vous à ressortir les attestations. Enfin, peut-être. Mais surtout quand ? Ce dimanche, annonces et contre-annonces ont évoqué un possible reconfinement dans les prochaines semaines, voire les prochains jours, sous la menace du variant anglais. En fait, aucun calendrier n’est évoqué, ni les modalités de ce reconfinement, qui pourrait voir par exemple, les écoles rester ouvertes. Ce qui est sûr en revanche, c’est que la décision sera prise en fonction des effets du couvre-feu sur les courbes de contamination. On devrait en savoir plus la semaine prochaine.

L'info en plus : des internautes rétifs lancent le hashtag controversé  #JeNeMeReconfineraiPas

2-Arrestations en série en Russie après des manifestations pro-Navalny

De Moscou à l’Extrême-Orient russe en passant par la Sibérie, des dizaines de manifestations de soutien à l’opposant incarcéré Alexeï Navalny, ont eu lieu dans plus d’une soixantaine de villes russes. L’opposant à Vladimir Poutine, victime d’un empoisonnement présumé cet été, a été arrêté à son retour d’Allemagne, le 17 janvier, où il se soignait.

Plus de mille personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre selon l’ONG OVD-Info. Tandis que le Kremlin a minimisé les manifestations, la France a dénoncé une « dérive autoritaire »

L'info en plus : La Génération Tik Tok défie Poutine

3-L’enquête se poursuit après le tabassage de Yuryi, 15 ans, laissé pour mort

C’est une vidéo qui bouleverse. Très partagée sur les réseaux sociaux, elle est présentée comme étant celle de l’agression à Paris de Yuriy, 15 ans. On y voit une dizaine de jeunes en tenue de sport et blouson à cagoule s’acharner à coups de pied, de batte, de bâton sur une personne allongée par terre. Alors qu’une enquête pour « tentative d’homicide volontaire en réunion » se poursuit, la mère de Yuriy, Nataliya a reçu un coup de fil, samedi, du cabinet d’Emmanuel Macron qui lui a fait part du soutien du Président.

4- Duel sur les vagues au Vendée Globe

Quel vainqueur pour le Vendée Globe ? Le mano à mano acharné entre les navigateurs français Louis Buron et Charlie Dalin ne cesse de connaître de nouveaux rebondissements. On s’achemine vers la fin de course la plus serrée de l’histoire de l’épreuve. A trois jours de l’arrivée prévue aux Sables d’Olonne, Louis Burton (Bureau Vallée 2) a repris dimanche midi la place de leader du Vendée Globe à Charlie Dalin (Apivia), mais leur poursuivant Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco), pourvu d’un bonus de temps, s’accroche. Une course comme on les aime.

5- Premier feu vert en commission pour projet de loi sur le séparatisme

Les députés ont achevé samedi l’examen en commission du projet de loi contre le « séparatisme » et sur les moyens de lutter contre l’islamisme radical, première étape avant l’hémicycle le 1er février. La commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi a donné un premier feu vert à ce texte controversé, après 55 heures de débats marqués par l’adoption de 169 amendements. « Nous avons eu un débat un peu technique qui sera sans doute plus politique dans l’hémicycle », a prédit le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, pilote de ce projet de loi voulu par Emmanuel Macron qui selon lui « fera date ».