Coronavirus en Loire-Atlantique : Un collège fermé après la découverte de 25 cas positifs

EPIDEMIE La préfecture a demandé la fermeture du collège Arthur-Rimbaud, à Donges, jusqu'au 1er février

J.U.

— 

Une élève masquée dans une école.
Une élève masquée dans une école. — LODI Franck/SIPA

Ils ne reprendront pas le chemin du collège pendant une semaine. Les élèves et personnels du collège Arthur-Rimbaud, à Donges (Loire-Atlantique), vont devoir rester chez eux après qu’un cluster a été découvert dans l’établissement scolaire. Vendredi, le préfet de Loire-Atlantique a pris un arrêté de fermeture alors que 25 cas ont été identifiés au sein du collège.

« Une opération de dépistage massive » a révélé que « 10 classes sur 15 sont touchées par des cas avérés ou probables », indique la préfecture. L’établissement, qui est le seul concerné dans le département par une telle mesure, compte environ 350 élèves.

Un autre collège fermé, dans la Sarthe

La semaine dernière, dans les Pays-de-la-Loire où le virus circule plus activement ces derniers jours, une même décision avait été prise en Sarthe après que six cas ont été identifiés au sein d’un collège de Loué. Le recteur d’académie William Marois avait alors indiqué qu’une dizaine de classes étaient fermées dans la région, avec un total de 508 élèves testés positifs au coronavirus ces derniers jours.