Coronavirus : Un nouveau confinement annoncé dès cette semaine par Emmanuel Macron ?

SAISON 3 Olivier Véran indique que c’est cette semaine qu’on verra si le couvre-feu à 18 heures généralisé porte ses effets

R. G.-V. avec AFP

— 

Emmanuel Macron lors de l'annonce du deuxième confinement, fin octobre. (archives)
Emmanuel Macron lors de l'annonce du deuxième confinement, fin octobre. (archives) — Louise MERESSE/SIPA

C’est Le Journal du dimanche qui fait sa une là-dessus : selon l’hebdomadaire, un troisième confinement contre l’épidémie de Covid-19 pourrait être décrété dès cette semaine, avec effet dès le week-end prochain. L’annonce pourrait être faite, comme on en a désormais l’habitude, par une allocution télévisée d’Emmanuel Macron. En tout cas, Le JDD affirme que la question n’est plus tellement s’il y aura un confinement, mais quand.

Le verdict sur les effets du couvre-feu à 18 heures, la dernière grande décision sanitaire prise par le gouvernement, tombera la semaine prochaine, a indiqué ce dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran. « J’attends d’abord d’être fixé sur les effets du couvre-feu. On le sera la semaine prochaine », déclare le ministre de la Santé au Parisien dimanche. « Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment. » « Et cela s’appelle le confinement », ajoute-t-il.

L’Elysée dément mollement

« Si on voit que le virus se remet à progresser fortement, on ferme. On le fera si on n’a pas le choix », poursuit Olivier Véran. « Celui qu’on a instauré en octobre a été efficace. Mais je peux vous dire qu’il n’y a pas de plan caché, ni de scénario préécrit ». Si jamais la décision devait être prise dès cette semaine, elle pourrait être annoncée après le conseil de défense sanitaire de mercredi. Une source gouvernementale citée par Le Journal du dimanche parle d’un reconfinement d’une durée minimum de trois semaines. L’Elysée, de son côté, a mollement démenti : « Il y a quinze jours, toutes les chaînes info nous disaient déjà attention on reconfine, et c’était faux », souligne l’entourage du président dans Le Parisien, qui se forme à renvoyer au conseil de défense de mercredi… comme le JDD.

« Il n’y a pas de décision prise, et les prochains jours seront décisifs », mais, « par principe, tous les scénarios sont sur la table », a dit le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Les éventuelles modalités éventuelles sont plus floues. Si on en croit le JDD : les écoles resteraient ouvertes, comme lors du deuxième confinement ; les commerces non essentiels seraient partiellement fermés mais pas totalement ; les entreprises seraient à nouveau invitées à aménager les conditions de travail, mais le télétravail ne serait pas obligatoire. Ce serait donc un confinement a priori encore un peu moins restrictif qu’à l’automne, même si les attestations de déplacement devraient faire leur retour.