C’est l’heure du BIM : Le serment de Biden, le dialogue social relancé et vaste plan pour le quantique

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

Joe Biden prêtant serment sur la Bible lors de son investiture comme 46e président des Etats-Unis, à Washington le 20 janvier 2020.
Joe Biden prêtant serment sur la Bible lors de son investiture comme 46e président des Etats-Unis, à Washington le 20 janvier 2020. — Andrew Harnik/UPI//SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

« La démocratie a survécu »… Biden appelle à l’unité face à l’extrémisme

Mercredi à midi (18 heures, heure de Paris), Joe Biden a prêté serment sur les marches du Capitole prises d’assaut 15 jours plus tôt par des supporteurs de Donald Trump. Dans un discours grave d’une vingtaine de minutes, le 46e président des Etats-Unis a appelé l’Amérique à « l’unité » face à « l’extrémisme politique, à la suprématie blanche et au terrorisme domestique ». Et il l’a reconnu, dans un pays profondément divisé, « la bataille sera de tout instant ». Revivez cette journée de politique américaine avec notre Live, notamment animé par notre correspondant aux Etats-Unis, Philippe Berry.

Jean Castex rencontre à partir de ce jeudi les partenaires sociaux

Jean Castex a décidé de relancer le dialogue social. Le Premier ministre va ainsi rouvrir à partir de ce jeudi un nouveau cycle de concertations avec syndicats et patronat, a annoncé mercredi Matignon. Le Premier ministre recevra ce jeudi matin le président de la CPME François Asselin, puis le patron de la CFDT Laurent Berger vendredi après-midi, avant d’autres rendez-vous la semaine prochaine. Ces réunions bilatérales doivent permettre de préparer la troisième « conférence du dialogue social » depuis l’arrivée de Jean Castex à Matignon, prévue en mars.

Un plan à 1,8 milliard pour rester dans la course à l’ordinateur parfait

Emmanuel Macron va dévoiler ce jeudi un plan à 1,8 milliard d’euros étalé sur les cinq prochaines années dans le cadre de la « stratégie quantique de la France ». L’objectif du président de la république est de placer le pays parmi les premiers à atteindre une « souveraineté technologique » dans ce domaine de l’informatique.