Strasbourg : Elle habille les toutous avec du made in Alsace

WOUAFFEMENT BIEN Une jeune cheffe d’entreprise passionnée de tendances, de mode et de chiens lance sa marque Papattes d’Amour sur son site de vente en ligne, spécialisée dans les vêtements et accessoires pour animaux

Gilles Varela

— 

Marque Papattes d'Amour. Vêtements pour animaux..
Marque Papattes d'Amour. Vêtements pour animaux.. — Papattes d'Amour
  • Une Strasbourgeoise a lancé sa marque de vêtements et d’accessoires pour animaux.
  • Passionnée par la mode et de tendances, elle prospecte auprès de fournisseurs des objets et vêtements différents.
  • Elle design elle-même les vêtements pour chiens, des gamelles en céramique, des laisses et des harnais et collabore avec des couturières et des artisans locaux pour leurs réalisations.

Une vie de bureau, Adèle Bohl n’en voulait plus. Une  Alsacienne au look qui a du chien, jeune trentenaire passionnée de tendances, de mode et d’animaux, qui a vite compris que sa fonction de responsable formation dans une grosse boîte ne laissait pas assez de place à sa fibre artistique et… animale. Aussi, elle a sauté le pas, « tentée depuis longtemps par l’aventure de l’entreprenariat » et lancé sa marque, Papattes d’Amour. La Strasbourgeoise propose sur son site de vente en ligne des vêtements et des accessoires, essentiellement pour chiens, (plus tard pour les chats) et tant que possible made in Alsace.

« Ça fait toujours sourire »

C’est son lien très fort avec son Boston Terrier, un beau « doudou » de 7,5 kg nommé Junior, devenu aveugle il a plus d’une année, qui l’a conforté dans son projet. « Les animaux sont tellement naturels, alors pourquoi ne pas faire une marque à leur image, un peu fun, assure Adèle Bohl. En leur compagnie, on est beaucoup plus apaisé, ressourcés, et on se prend un peu moins au sérieux que lorsque l’on est avec des humains », sourit la jeune femme.

De là à faire des vêtements pour chien… « Ce n’est pas encore très développé, comme en Allemagne, reconnaît Adèle Bohl. Aujourd’hui, quand on en croise un avec une veste, ça fait toujours sourire, même si pour certains chiens c’est primordial. Il y a le côté mode, style, mais il y a aussi énormément de petits chiens qui n’ont pas de poil par exemple, et qui ont besoin d’être couverts. »

Fruit de cette passion pour les couleurs et matières tendances, la cheffe d’entreprise tient à mettre en avant des créateurs made in France voire made in Alsace. Même si elle reconnaît, lors de ses prospections, que le choix est encore limité « si l’on veut trouver des choses différentes. » En passant par les circuits courts de préférence mais aussi Ecofriendly : Ses créations sont faites à partir de vêtements de seconde main.

Prototypes des gamelles en céramique.
Prototypes des gamelles en céramique. - Papattes d'Amour

En attendant, elle cherche aux quatre coins de l’hexagone et même en Allemagne des fournisseurs, et vend aussi ses créations. Des colliers, des harnais en paracorde notamment et prochainement des gamelles faites par une céramiste alsacienne, ou bien encore des vêtements qu’elle dessine elle-même. « Je travaille avec des couturières locales, de Strasbourg, même si cela a été plus complexe que prévu pour en trouver. Les couturières qui travaillent à leur compte sont très peu spécialisées dans les animaux et celles qui le sont, ont déjà leur production, et n’ont pas forcément la place pour travailler avec un revendeur. »

Et la jeune femme a de la suite dans les idées. Aux beaux jours, elle compte orienter ses ventes sur les colliers et les harnais de sa confection et souhaite étoffer la gamme avec « une partie voyage, avec des sacs, tendances et pratiques », des couvertures de sol, des serviettes de bain, des plaids. De « wouaffement » bonnes idées en cette période un peu grisaille.