Albi : Le circuit automobile condamné à payer plus de 75.000 euros aux riverains pour des nuisances sonores

BRUIT Le tribunal de police a condamné le circuit automobile d’Albi pour plusieurs infractions commises en matière de nuisances sonores

B.C.

— 

Le circuit automobile  d'Albi.
Le circuit automobile d'Albi. — AMOURETTE VINCENT / SIPA

Depuis plusieurs années, ils montent au créneau pour dénoncer les nuisances sonores générées par le circuit automobile d’Albi. L’action en justice de l’association des riverains de l’Autodrome d’Albi Le Séquestre (Aras), ainsi que de l’association « anti-bruit de voisinage », vient d’aboutir. Le tribunal de police a condamné la société DSEvents, gestionnaire du site du Tarn, pour plusieurs infractions liées au bruit. 

Entre les amendes, les dommages et intérêts et les frais de justice, les responsables du circuit vont devoir s’acquitter de plus de 75.000 euros. Lors de l’audience, le procureur était allé plus loin demandant plus de 450.000 euros pour les 44 parties civiles et les 58 infractions retenues.

D’autres plaintes

Pour l’Aras, cette condamnation n’est qu’un début, les nuisances n’ayant pas cessé depuis. « Nous avons déposé plainte chaque mois depuis avril 2020, il reste donc 199 infractions à venir devant le tribunal, plus celles des mois de novembre et décembre pour lesquelles nous n’avons pas encore de relevé sonométrique », indique l’association sur sa page Facebook. Elle demande à la Préfecture de tirer « tous les enseignements de cette décision de justice, en prenant les mesures administratives adaptées, y compris la suspension des activités si nécessaire ».

Une condamnation qui a soulevé de nombreux commentaires et critiques de la part des partisans des courses automobiles sur les réseaux sociaux, certains soulignant la présence du circuit bien avant l’arrivée des habitations.