Un panneau annonçant l'interdiction de fumer, près d'une école, à Baillargues
Un panneau annonçant l'interdiction de fumer, près d'une école, à Baillargues — Ville de Baillargues

SANTE

Hérault : A Baillargues, il est interdit de fumer ou de vapoter près des écoles et des aires de jeux

La mesure fait l'unanimité auprès des associations de parents d'élèves

  • La ville de Baillargues, près de Montpellier, a interdit de fumer ou de vapoter à l’extérieur, aux abords des écoles, des crèches et des aires de jeux.
  • Cette mesure vise à protéger la santé des enfants, mais aussi l’environnement.
  • Du côté des associations de parents, la mesure fait l’unanimité.

Avis aux parents : désormais, à Baillargues (Hérault), il est strictement interdit de s’en griller une en attendant que la cloche sonne. Comme dans quelques autres communes en France, un arrêté municipal empêche la consommation de tabac aux abords des lieux fréquentés par des enfants : les écoles, la crèche, les aires de jeux ainsi que le gymnase. L’objectif de cette commune de 7.700 habitants, près de Montpellier, est de « lutter contre le tabagisme passif subi par les enfants ».

L’interdiction, matérialisée sur des panneaux aux abords des lieux où elle est en vigueur, vaut, aussi, pour le vapotage. « Tout est parti d’une demande des parents d’élèves qui s’inquiétaient de voir plusieurs adultes fumer ou vapoter à proximité de lieux fréquentés par les enfants », explique Sandrine Gautier (divers droite), élue aux affaires scolaires.

Fumer devant une école est « inapproprié »

« Nous avons voulu répondre à cette problématique en matérialisant ces zones par une interdiction de fumer et de vapoter, poursuit la conseillère municipale. Cette décision permet par ailleurs de respecter notre environnement, car moins de mégots sont jetés par terre. Et puis n’oublions pas qu’ainsi, les parents d’élèves donnent le bon exemple en s’abstenant de fumer. » Et, ajoute la ville de Baillargues, en ces temps de pandémie, fumer obligeait à… tomber le masque. Pas très « Covid-19 compatible ».

Du côté des associations de parents d’élèves, la mesure fait l’unanimité. L'AIPE, l’Association indépendante des parents d’élèves, de Baillargues se réjouit de cette décision communale, pour laquelle elle « milite depuis plusieurs années » : « Quand bien même la présence de personnes fumant aux abords d’un établissement scolaire serait occasionnelle, il n’en demeure pas moins qu’elle nous semble inappropriée, poursuivent les parents d’élèves. Cette mesure devrait être en vigueur devant tous les établissements scolaires, au minimum de la maternelle et de l’élémentaire. »

« Les enfants ne doivent pas considérer qu’être adulte, c’est fumer »

Même satisfaction au GPE, le Groupement des parents d’élèves de la commune, qui indique que « la majorité des parents » que l’association représente est « d’accord avec l’interdiction de fumer devant les écoles » : « Ce n’est pas tant la fumée qui gêne car on est à l’extérieur, mais le geste qui banalise la cigarette devant des enfants. »

Le médecin Bernard Basset partage cet avis. Pour le président de l’association Addictions France, la mesure est importante, surtout pour le désastreux exemple que la cigarette aux abords des écoles montre aux plus jeunes. « Fumer près des écoles normalise le tabac auprès des enfants, confie-t-il. Il n’est pas souhaitable que l’on fasse de la publicité pour la cigarette là où l’on forme les plus jeunes. Les adultes représentent le modèle futur pour les enfants. Les enfants ne doivent pas considérer qu’être adulte, c’est fumer. Nous souhaiterions d’ailleurs aussi que ce soit le cas pour l’alcool. »