Trente ans après leur mariage civil, Jean-Marie Le Pen a épousé religieusement sa femme Jany

NOCES Aucune des filles de Jean-Marie Le Pen n’était au courant, selon la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Marie et Jany Le Pen, le 19 février 2012 à Lille.
Jean-Marie et Jany Le Pen, le 19 février 2012 à Lille. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

L’ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen a épousé religieusement, selon le rite catholique, sa femme Jany samedi à son domicile de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), en présence d’un prêtre traditionaliste.

Jean-Marie Le Pen, 92 ans, et Jany Le Pen, 88 ans, étaient déjà mariés civilement depuis 1991. Aucune des trois filles du cofondateur du FN (devenu RN) « n’était au courant », a précisé l’entourage de la benjamine Marine Le Pen, qui a succédé à son père à la tête du parti d’extrême droite en 2011.

« Romantisme »

Jean-Marie et Jany Le Pen « ont échangé leurs consentements selon le rite de l’Eglise catholique romaine » devant le prêtre traditionaliste Philippe Laguérie, « et avec l’autorisation de l’évêque de Nanterre », Matthieu Rougé, puisque le mariage n’avait pas lieu dans une église, a précisé l’entourage de Jean-Marie Le Pen, confirmant une information de L’Obs et du site d’extrême droite Boulevard Voltaire, qui a diffusé une vidéo de la cérémonie.

L’ancien eurodéputé RN Bruno Gollnisch, membre du bureau national (direction élargie) du parti, était présent. Le témoin de Jean-Marie Le Pen était l’élu du Val-d’Oise ex-FN, passé au Parti de la France, Alexandre Simonnot. Il s’agit d’un « geste de romantisme teinté de spiritualité », a commenté le proche conseiller de Jean-Marie Le Pen, Lorrain de Saint-Affrique.

Jean-Marie Le Pen avait divorcé en 1987 de sa première femme Pierrette Lalanne, mère de ses filles, partie avec l’auteur d’une biographie de son mari.