Pyrénées : « Il faut rouvrir les stations de ski le plus rapidement possible », plaide la présidente de la région Occitanie

EPIDEMIE Le gouvernement doit annoncer ce mercredi si les remontées mécaniques des stations de ski sont autorisées à rouvrir

Béatrice Colin

— 

La présidente de la région Occitanie, Carole Delga, le 18 janvier 2021.
La présidente de la région Occitanie, Carole Delga, le 18 janvier 2021. — B. Colin / 20 Minutes

Tout, sauf une saison blanche. Alors que les stations de ski sont recouvertes d’un manteau neigeux, les remontées mécaniques sont, elles, toujours à l’arrêt en raison de l’épidémie de coronavirus. En milieu de semaine, le gouvernement devrait annoncer si les responsables des domaines skiables sont autorisés à rouvrir leurs pistes.

Dans les Pyrénées les professionnels du secteur sont mobilisés pour accueillir les vacanciers de février. Une mobilisation d’autant plus forte qu’ils ont vu ce week-end débarquer de nombreux visiteurs venus profiter de la neige et d’un bol d’air au pied des stations, sur des skis de fond ou en luges.

Et ils ont l’appui des élus du territoire. Ce lundi matin, la présidente socialiste de la région Occitanie, est, à nouveau, montée au créneau. « Il faut rouvrir le plus rapidement possible les stations de ski. Je ne comprends pas leur fermeture, alors que c’est en extérieur, que les gens portent des gants et des masques et qu’ils ne sont pas collés les uns aux autres », défend Carole Delga qui se trouvait ce week-end à Peyragudes.

Pour l’élue, une organisation est possible pour limiter les risques sanitaires, comme cela avait été prévu avec les restaurateurs des domaines avec de la vente à emporter. Après être restés fermés à Noël, ce qui représente plus de 25 % de leur chiffre d’affaires, les responsables des stations craignent de ne pouvoir ouvrir en février. C’est le mois le plus important en termes de fréquentation et celui qui pourrait permettre à des trésoreries exsangues de se remettre un peu à flot.