Haute-Garonne : Dans ce village près de Toulouse, on ne tond pas le dimanche (et les habitants sont d’accord)

SILENCE Consultés par la municipalité de Vigoulet-Auzil, les habitants qui ont répondu ont conforté les dispositions déjà en vigueur

N.S.

— 

A Vigoulet-Auzil, il est interdit de faire du bruit le dimanche. Illustration.
A Vigoulet-Auzil, il est interdit de faire du bruit le dimanche. Illustration. — Pixabay

Posée sur les coteaux, dans la banlieue sud de Toulouse, Vigoulet-Auzil est une commune résidentielle qui tient à sa tranquillité. Ce village d’environ 900 habitants l’a prouvé lors de la consultation lancée par la municipalité « sur la possibilité de faire du bruit le dimanche ».

Sur 248 répondants (240 sur Internet, 8 en mairie), 146, soit 58,9 %, ont dit « non » à cette éventualité, a indiqué mardi le site de la commune : « A l’issue de cette consultation, résultats à l’appui, le conseil municipal a débattu de la question et a décidé, à la majorité, de ne pas modifier l’arrêté actuellement en vigueur, qui interdit les nuisances sonores le dimanche. »

Pas d’assouplissement de l’arrêté municipal de 2015

Les Vigoulétaines et Vigoulétains qui réclamaient un assouplissement de ce texte, daté du 27 avril 2015, n’ont donc pas eu gain de cause. Dans le détail, 28,2 % des votants ont dit « oui au bruit le dimanche matin et après-midi », 12,1 % se sont prononcés pour le « oui au bruit le dimanche matin uniquement ». A peine 0,8 % a penché pour le « oui au bruit le dimanche après-midi uniquement ».

Les bricoleurs du dimanche doivent donc continuer à se faire discrets, et les tondeuses à gazon rester au stand ce jour-là. « Le conseil municipal a en effet estimé que le droit au repos du dimanche impliquait une absence de bruit, et qu’il était fondamental de préserver cela, pour le confort et la qualité de vie de tous », informe le site de la mairie. Cette mesure s’applique aussi aux jours fériés.