Marseille : Un triple règlement de comptes tout en sauvagerie

MEURTRES Deux corps ont été découverts calciné dans la nuit du 29 au 30 décembre, et un troisième corps, démembré, a été retrouvé dans celle du 6 janvier près de Marseille

A.M.

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Olivier CORET/SIPA

Un cran supplémentaire dans la sauvagerie. Un homme âgé de 24 ans a été retrouvé carbonisé dans le coffre d’une Clio, dans le 16e arrondissement de Marseille, le 6 janvier dernier, après un probable règlement de compte.

Comme le relate La Provence,les policiers ont découvert ce corps démembré, les bras et les jambes étaient placés sous le buste de la victime. Ce qui ne les a pas empêchés d’identifier cet homme.

Deux tentatives d’assassinat

Le parquet de Marseille a ouvert une information judiciaire, regroupant cette affaire avec une autre survenue quelques jours auparavant. Dans la nuit du 29 au 30 décembre, les enquêteurs avaient découvert le corps carbonisé de deux victimes, âgées de 22 ans, dans le coffre d’une Audi A3, à quelques centaines de mètres d’où se trouvait la Clio. Selon des enquêteurs, que le quotidien régional a interrogés, l’une des victimes avait déjà réchappé à deux tentatives d’assassinat, en mai dans le 13e arrondissement, puis un peu plus tard dans le 4e arrondissement.

Ils ont acquis la conviction que les trois hommes ont été tués en même temps, après avoir découvert des traces de sang de la première victime, et une disqueuse ensanglantée dans une maison de Chateauneuf-les-Martigues, là où les deux victimes de 22 ans auraient perdu la vie. Les assassins auraient pu conserver le cadavre de l’homme de 24 ans pendant plusieurs jours. Les trois victimes étaient connues pour trafic de stupéfiants, et il semblerait qu’elles étaient en charge de mettre des coups de pression en vue de récupérer des points de deal.