Grenoble : Une crèche fermée après avoir subi des menaces de dealers du quartier de la Villeneuve

ENQUETE Les policiers grenoblois essaient d’identifier les trafiquants de drogue qui ont poussé une crèche du quartier de la Villeneuve à fermer ses portes depuis une semaine

J.Lau.

— 

Photo d'illustration du quartier de la Villeneuve à Grenoble.
Photo d'illustration du quartier de la Villeneuve à Grenoble. — SIPA

Une crèche collective municipale est fermée depuis le 5 janvier à Grenoble. La raison est pour le moins préoccupante, puisque comme l’a révélé le média Place Gre'net, le personnel de cet établissement de petite enfance situé dans le quartier de la Villeneuve a récemment été menacé par des dealers. Une plainte a été déposée, et une enquête a bien été confiée à la Sûreté départementale du commissariat de Grenoble, a confirmé mardi le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant. « C’est quand même délirant qu’en 2021, une bande de voyous fasse fermer une crèche », peste Guy More, membre d’une association du quartier.

La mairie a trouvé la semaine passée des solutions pour que la soixantaine d’enfants habituellement accueillis dans cette crèche puisse temporairement rejoindre d’autres structures. « On ne rouvrira que lorsque les conditions de sécurité seront à nouveau garanties, affirme pour France 3 Nicolas Kada, adjoint au maire de Grenoble et vice-président du centre communal d’action sociale de la Villeneuve. On attend que la police nationale fasse son travail et mette fin à ces actes. »

Certaines associations de quartier déplorent depuis plusieurs années le trafic de stupéfiants à la Villeneuve. Les forces de l’ordre cherchent désormais à identifier les dealers afin de les déloger de leur local, situé près de l’entrée de la crèche.