Coronavirus : Le couvre-feu à 18 heures étendu à la Drôme et au Var à partir de ce mardi

PANDEMIE Au total, 25 départements sont désormais concernés par ces mesures restrictives, et d’autres pourraient venir s’y ajouter

20 Minutes avec AFP

— 

Couvre-feu avancé à 18 heures, ici à Strasbourg (image d'illustration).
Couvre-feu avancé à 18 heures, ici à Strasbourg (image d'illustration). — AFP

Ce mardi, le Var et la Drôme rejoignent les départements placés sous couvre-feu avancé, dans un contexte de risque de reprise de l’épidémie de Covid-19. D’autres mesures pourraient être prises près la détection de cas liés au nouveau variant britannique.

Les deux départements du Sud rejoignent ainsi le Cher, l’Allier, la Côte-d’Or, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, ainsi que le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône sous cloche dès 18 heures. Au total, 25 départements sont soumis à cette mesure, vilipendée par les élus locaux mais défendue par le gouvernement, qui tente d’éviter une « course folle » de l’épidémie sur le territoire.

Le reconfinement n’est pas d’actualité

La Haute-Savoie et l’Yonne, qui ont aussi des indicateurs préoccupants, ont en revanche maintenu le couvre-feu à 20 heures, comme dans le reste de la France. En France, l'épidémie ne faibilit pas. A Marseille, la découverte de sept nouveaux cas liés au variant britannique du coronavirus, réputé plus contagieux, inquiète. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a réaffirmé sur Europe 1 « mettre tout en œuvre pour empêcher la diffusion de ce variant ».

Interrogé sur l’hypothèse d’un reconfinement, le ministre a estimé que des « mesures supplémentaires » seront imposées s’il y a flambée de l’épidémie. « Ce qui n’est pas le cas à l’heure » actuelle, a-t-il précisé.