C’est l’heure du BIM : Décès de Georges Pernoud, démocrates vs Trump et l'exécutif face au variant britannique

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

Georges Pernoud en 2015.
Georges Pernoud en 2015. — BALTEL

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Georges Pernoud, présentateur historique de « Thalassa », est décédé

C’est un passionné de la mer qui vient de nous quitter. Georges Pernoud, présentateur pendant plus de 40 ans de l’émission Thalassa, est décédé l'âge de 73 ans. « Il est décédé dans un hôpital en région parisienne des suites d’une longue maladie », a annoncé sa fille, Fanny Pernoud. Georges Pernoud avait créé Thalassa en 1975 et l’a animé de 1980 à 2017, sur FR3 devenue ensuite France 3.

Les démocrates prêts à enclencher l'« impeachment » contre Donald Trump

Donald Trump va-t-il occuper son fauteuil à la Maison-Blanche jusqu’au 20 janvier ? Nancy Pelosi a bien l’intention de faire en sorte que la réponse à cette question soit « Non ». La présidente de la Chambre des représentants a en effet annoncé dimanche une série d’actions pour le faire partir au plus vite. Les démocrates vont d’abord en appeler au vice-président Mike Pence. La Chambre sera amenée ce lundi, et au besoin mardi, à se prononcer sur une résolution lui demandant de démettre le président de ses fonctions. Cela se fera lors d’une procédure rapide puis, si c’est nécessaire lors d’un vote formel. La puissante cheffe des démocrates a même affirmé que la procédure de destitution sera introduite dans la foulée. L’article de mise en accusation est lui déjà rédigé.

Variant anglais et rebond épidémique, semaine cruciale pour le gouvernement

C’est une semaine à risques qui s’ouvre pour le gouvernement sur le front des contaminations liées au nouveau coronavirus. L’exécutif veut éviter la catastrophe sanitaire observée outre-Manche, avec un Royaume-Uni submergé par le nouveau variant du coronavirus. Entre l’effet de rebond épidémique post Nouvel an qui devrait être quantifiable dès cette semaine et la mise au jour dans l’Hexagone de  clusters du variant britannique, la marge de manœuvre du gouvernement va être très mince pour contenir la propagation de l’épidémie sans devoir dégainer l’arme ultime du reconfinement.