Coronavirus : Le succès des Gafam pointé du doigt par les Etats

GAGNANTS La pandémie de Covid-19 a consacré la toute-puissance des géants de la tech... et sonné le réveil des Etats face à leur emprise

Th.L. avec AFP

— 

Coronavirus: Le succès des GAFAM pointé par les Etats — 20 Minutes

Recherches sur Google, achats sur Amazon, échanges sur Whatsapp et vidéos sur Facebook Watch et YouTube. Déjà en position de force avant l’épidémie, les Gafam américains (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft) et autres géants de la tech sont devenus omniprésents au cours de l’année 2020.

Tandis que les Etats dépensent des milliers de milliards pour éviter faillites en série et chômage de masse, la valeur boursière des Gafam ne cesse d’enfler, dopée au coronavirus.

Mais l’année 2020 a aussi sonné le réveil des Etats, qui veulent mettre un frein à l’expansion effrénée, à coups de centaines d’acquisitions, de ces conglomérats du nouveau millénaire.