Haute-Garonne : En raison de la menace terroriste, l'accès à l'Espagne par le col du Portillon est fermé

FRONTIERES Le col du Portillon, un des deux accès à l'Espagne possible depuis la Haute-Garonne, ferme ce mercredi soir sur décision préfectorale

B.C.
— 
Illustration Police aux frontières
Illustration Police aux frontières — SYSPEO/SIPA

La neige et la crise sanitaire n’y sont pour rien. Contrairement à la menace terroriste. Le col du Portillon, l’un des deux accès à l’Espagne depuis le département de la Haute-Garonne, ferme ce mercredi soir à compter de 20 h. Situé dans les Pyrénées, entre Bagnères-de-Luchon et la commune du Val d’Aran, Bossòst, il n’est pas des plus fréquentés.

Mais « compte tenu de l’évolution de la menace terroriste » et de l’intensification des contrôles aux frontières au sein de l’espace Schengen, le préfet de la Haute-Garonne a décidé de prendre un arrêté préfectoral pour fermer cet accès à titre temporaire.

Jusqu’à nouvel ordre, ni les piétons, ni les véhicules, hormis ceux ayant une autorisation spéciale, ne pourront plus passer par là pour se rendre de l’autre côté de la frontière. Ils devront désormais emprunter le point de passage autorisé de Melles - Pont-du-Roy.