Réveillon du Nouvel an : La vente d’alcool interdite dans de nombreux départements

RÉVEILLON Les préfectures veulent ainsi limiter les troubles à l’ordre public lors du réveillon

20 Minutes avec agence

— 

Vente d'alcool dans un supermarché (illustration).
Vente d'alcool dans un supermarché (illustration). — Rafael Ben-Ari/Cham/NEWSCOM/SIPA

A l’approche du Nouvel an, de nombreux départements ont décidé d’interdire la vente d’ alcool sur leurs territoires. Une mesure encouragée par le ministre de l'Intérieur destinée à limiter les troubles à l’ordre public, comme l’ont justifié plusieurs préfectures, rapporte France Bleu.

Dans les Pyrénées-Orientales, la vente d’alcool et sa consommation sur la voie publique sont interdites depuis ce mercredi 20 h et jusqu’à vendredi matin, à 8 h. La préfecture entend ainsi lutter contre les « troubles à l’ordre public et à la tranquillité publique ».

Limiter la circulation du coronavirus

Dans le Cantal, la vente d’alcool est interdite à partir de 12 h ce jeudi. Dans le Cher, le Loiret et le Rhône, la décision entre en vigueur à 17 h, et à 18 h dans les Côtes-d’Armor, la Manche et la Mayenne, énumère CNews. Dans le Cher, la vente est interdite jusqu’à ce samedi 6 h et dans le Gard, les « débits de boissons temporaires » ne pourront vendre d’alcool jusqu’au 3 janvier à 6 h.

En Ille-et-Vilaine, la vente d’alcool est interdite à partir de 16 h ce jeudi et jusqu’au vendredi à 14 h. Ce département est le seul à avoir justifié cette décision par la pandémie de coronavirus. « L’alcoolisation, qui conduit à un relâchement des gestes barrières, pourrait contribuer à accélérer la circulation du virus », indique ainsi la préfecture.

Ce lundi, Gérald Darmanin avait encouragé tous les départements à prendre de telles mesures afin de limiter les troubles lors du Nouvel an. Le ministre de l’Intérieur recommandait aux préfectures de prendre « à chaque fois que possible » des « arrêtés de vente de l’alcool à emporter » pour le réveillon.