Bretagne : Le breton sera enseigné à distance à la rentrée 2021

LANGUES REGIONALES Le Centre national d’enseignement à distance a répondu favorablement à la demande des brittophones

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'un tableau d'école en breton. Ici à Rennes.
Illustration d'un tableau d'école en breton. Ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

C’est une petite victoire pour les partisans de la langue bretonne. A la rentrée 2021, le Centre national d’enseignement à distance (CNED) proposera en effet un enseignement du breton à distance pour les classes de premières et de terminales des lycées généraux et technologiques. Le breton sera ainsi la première langue régionale enseignée à distance par le CNED en France.

« Cette décision va permettre aux jeunes qui le souhaitent de poursuivre l’apprentissage de cette langue après le collège, quel que soit leur lycée, et de présenter ensuite le breton au baccalauréat en tant que langue vivante », se sont félicités dans un communiqué Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne, et Emmanuel Ethis, recteur de l’académie de Rennes.

« Garantir la pérennité de cette pratique linguistique »

Ces derniers avaient écrit il y a quelques jours au directeur général du CNED pour lui demander d’intégrer le breton dans son catalogue de formations. Pour la première année, les parcours proposés commenceront avec la langue vivante à option facultative.

Un bon début pour Loïg Chesnais-Girard et Emmanuel Ethis qui estiment que « l’enjeu est hautement culturel ». « Le dynamisme d’une langue dépend avant tout du nombre de ses pratiquants, indiquent-ils dans un communiqué commun. L’Ecole de la République a donc un rôle fondamental à tenir pour garantir la pérennité de cette pratique linguistique et la qualité des enseignements qui s’y rattachent ».