Confinement en Bretagne : Les gendarmes interviennent pour une rave en pleine forêt

RASSEMBLEMENT Chacun des trente participants a écopé d’une amende de 135 euros

J.G.

— 

Illustration d'une rave party, ici à Pont-Réan, près de Rennes.
Illustration d'une rave party, ici à Pont-Réan, près de Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

Les gendarmes sont venus mettre fin à la fête. Dans la nuit de samedi à dimanche, une trentaine de jeunes âgés d’une vingtaine d’années se sont rassemblés pour une rave party dans une forêt sur la commune de Saint-Brigitte (Morbihan), rapporte Ouest-France. Alertés par des riverains, les militaires se sont rendus sur place vers 8h dimanche matin pour procéder à des contrôles sur le respect des règles de confinement.

Aucun des participants n’avait bien sûr de raison valable de se trouver dans la forêt au petit matin en pleine crise sanitaire. Ils ont chacun écopé d’une amende de 135 euros. Deux jeunes fêtards ont également été verbalisés pour conduite sous l’emprise des produits stupéfiants. L’organisateur de la soirée a enfin été verbalisé pour nuisances sonores et son matériel a été confisqué par les gendarmes, précise le quotidien.