Noël : La belle histoire de la Conteuse merveilleuse, ce cube électronique pour enfants « made in France »

JOUETS Fabriqué à Malville près de Nantes, ce jouet lancé en 2017 devrait s'écouler à 40.000 exemplaires pour Noël

Julie Urbach

— 

La conteuse merveilleuse s'adresse aux enfants entre 2 et 7 ans
La conteuse merveilleuse s'adresse aux enfants entre 2 et 7 ans — Joyeuse
  • Le petit cube électronique, conçu pour les enfants entre 2 et 7 ans, se perfectionne encore et fait de plus en plus d’adeptes.
  • « C’est le premier jouet électronique fabriqué en France », se félicite le patron de l’entreprise Seico, qui en assure la fabrication, en Loire-Atlantique.

Il faut la secouer pour l’allumer, la placer sur la bonne face selon l’histoire ou la chanson que l’on veut écouter, puis la tapoter pour l’éteindre. Voilà les instructions à connaître si vous faites partie des 40.000 parents, tontons ou grands-mères qui offriront à un enfant de leur entourage une « Conteuse merveilleuse » pour Noël. Comme l’an dernier, où 15.000 unités ont été écoulées, ce petit cube électronique et coloré fabriqué en France près de Nantes, vendu au prix de 79,90 euros, devrait faire fureur sous le sapin. « On risque d’être en rupture de stock pour les tout derniers jours », prévient même Mathieu Roumens, 51 ans, qui a monté la société Joyeuse, en 2017.

C’est en voyant son fils de 3 ans « happé par les écrans et les portables » que ce chef d’entreprise parisien a eu l’idée de créer « un appareil ludique et rigolo, avec une interface véritablement dédiée aux enfants entre 2 et 7 ans ». Après une première version contenant une soixantaine d’histoires, que les petits peuvent actionner seuls, l’objet s’est bien perfectionné. « On peut par exemple rajouter des MP3 ou enregistrer sa propre voix et l’envoyer gratuitement dans la conteuse, assure Mathieu Roumens. Les enfants peuvent ainsi écouter les grands-parents leur lire une histoire, c’est génial en temps de confinement. Même si ça ne remplace évidemment pas une présence physique. » Une autre conteuse, spécialement adressée aux tout-petits jusqu’à 2 ans, vient également de naître. Elle propose un design plus doux et des berceuses, adaptés à l’univers du bébé.

« Le premier jouet électronique fabriqué en France »

De quoi faire les affaires de l’entreprise d’électronique Seico, qui turbine ces derniers jours dans son usine de Malville, en Loire-Atlantique. En ce moment, huit personnes assemblent cartes électroniques conçues sur place, avec les batteries, hauts parleurs et autres composants, eux venus d’Asie. « A toutes les étapes puis avant l’expédition, on procède évidemment à toute une série de tests, explique Eric Lamboley. C’est le premier jouet électronique fabriqué en France, et le premier que nous confectionnons, il est hors de question qu’il y ait un problème ! »

L'usine Seico, basée à Malville (Loire-Atlantique) fabrique la conteuse
L'usine Seico, basée à Malville (Loire-Atlantique) fabrique la conteuse - Joyeuse

D’autant que Joyeuse pourrait bientôt entrer « dans le top 10 » des clients de cette société, jusqu’ici habituée à fabriquer des radars pédagogiques ou des sèche-mains… « Tout le monde me conseillait de faire fabriquer en Chine, mais je savais qu’il y avait un savoir-faire dans les Pays-de-la-Loire, se souvient Mathieu Roumens. Il y a clairement un surcoût lié à la main-d’œuvre, mais c’est important pour moi, et Seico a su montrer sa capacité à fabriquer en grande série. »

Alors que la production devrait donc encore croître l’an prochain, ce sera aussi le cas pour la start-up Joyeuse. L’équipe, composée actuellement de six personnes, pourrait doubler en 2021.