Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Deux stations vont ouvrir pour accueillir les sportifs de haut niveau

SKI Les mineurs licenciés d'une association affiliée à la Fédération française de ski sont également concernés, et eux aussi devront se contenter de deux pistes

Fabien Binacchi
— 
Des remontées mécaniques à l'arrêt, ici dans les Alpes (illustration)
Des remontées mécaniques à l'arrêt, ici dans les Alpes (illustration) — xavier FRANCOLON/SIPA

La neige tombée en masse ces derniers jours sur les sommets des Alpes du Sud va faire ronger leur frein aux amateurs de glisse, toujours privés de remontées mécaniques. Seuls « les mineurs licenciés de la Fédération française de ski et les sportifs de haut niveau » vont pouvoir, « pour leur entraînement », accéder à deux pistes à Auron et Isola 2000 dès mercredi, annonce ce lundi Christian Estrosi.

En plus des licenciés de la FFS, la section sportive du collège Jean Franco à Saint-Etienne de Tinée et le pôle espoir centre interrégional d’entraînement du lycée régional de la Montagne de Valdeblore (Alpes-Maritimes) sont concernés. Ils pourront accéder à la piste FIS d’Isola 2000 et la piste Stade 2B à Auron.

Clause de revoyure le 11 décembre

Le président de la métropole Nice Côte d’Azur indique avoir pris cette décision « dans l’attente des décisions gouvernementales concernant la possibilité d’ouvrir les remontées mécaniques pendant les prochaines vacances scolaires ». Elle est « conforme au décret du 4 décembre 2020 », réglementant la fermeture au public des remontées, selon l’élu.

Dans sa stratégie de lutte contre le Covid-19, le gouvernement a décidé que les stations pourront accueillir du public durant les fêtes de fin d’année tout en conservant leurs remontées mécaniques fermées. Une ouverture n’est pour le moment pas prévu avant le mois de janvier mais « une clause de revoyure » selon l’évolution de la situation sanitaire « a été fixée au 11 décembre », a indiqué le président de la région Paca Renaud Muselier.