Loi « sécurité globale » : Les manifs interdites en Presqu’Ile à Lyon samedi

MOBILISATION Le préfet du Rhône a pris un arrêté en ce sens pour éviter les débordements dans l’hypercentre de Lyon et préserver l’activité commerciale

Elisa Frisullo

— 

Manifestation contre la loi "Sécurité globale", le 27 novembre 2020. Illustration
Manifestation contre la loi "Sécurité globale", le 27 novembre 2020. Illustration — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

L’ambiance avait été électrique le week-end dernier en marge du cortège et avait généré des débordements en Presqu’Ile. Pour éviter une situation identique ce samedi, lors de la nouvelle manifestation contre la loi « sécurité globale »,le préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant toute manifestation dans l’hypercentre de Lyon.

De 10 heures à 20 heures, tout rassemblement revendicatif sera impossible ce 5 novembre dans un large périmètre, couvrant le quai Jean-Moulin, la rue Puits-Gaillot, la place des Terreaux, la rue Constantine, les quais de la Pêcherie, Saint-Antoine, des Célestins, Tilsitt, la rue Antoine de Saint-Exupéry. La chaussée sud Bellecour, la place Antonin Poncet, le quai Gailleton, le quai Jules-Courmont, la rue Victor-Hugo et la place Carnot sont également concernés, selon les services de l’Etat.

Préserver les commerces

Au-delà de la sécurité, le préfet, qui appelle chacun au « sens des responsabilités » pour éviter tout débordement, souhaite préserver l’activité des commerces. Ces derniers, misent sur ces week-ends d’avant Fêtes pour rattraper une partie des pertes importantes subies en raison de la situation sanitaire et des confinements. Pour les accompagner dans cette reprise, la préfecture a autorisé tous les commerçants à ouvrir chaque dimanche du mois de décembre dans le Rhône.