Lyon : « Je prends le parti de défendre nos commerces de proximité », la mairie écologiste s’associe aux recours contre l’installation d’Amazon

MOBILISATION Le maire écologiste de Lyon Grégory Doucet l'a annoncé ce vendredi matin, jour de Black Friday, en rappelant son soutien aux commerces de proximité

Elisa Frisullo

— 

Illustration en Loire-Atlantique où Amazon projette d'installer un gros entrepôt à Montbert en Loire-Atlantique
Illustration en Loire-Atlantique où Amazon projette d'installer un gros entrepôt à Montbert en Loire-Atlantique — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Le maire écologiste de Lyon Grégory Doucet a annoncé ce vendredi que la ville s’associait aux recours déposés contre l’implantation d’une plateforme Amazon à Colombier-Saugnieu.
  • Une manière, selon lui, d’affirmer son soutien aux commerces de proximité et à l’emploi local. « Cela passe par le refus de cet entrepôt Amazon », a estimé l’élu.

Ce n’est certainement pas un hasard du calendrier. En ce vendredi de Black Friday, le maire écologiste de Lyon Grégory Doucet  ​a annoncé que la ville s’associait aux recours déposés par plusieurs associations contre l’implantation d'une plateforme Amazon à proximité de l’aéroport Saint-Exupéry.

Le géant du e-commerce souhaite ouvrir un immense entrepôt de 140.000 m2 à Colombier-Saugnieu. Un projet contesté localement en justice par les associations Fracture et l’Acenas, déboutées par le tribunal administratif de Lyon en 2019. L’affaire doit être jugée en appel prochainement. « En cette période de crise, il est fondamental d’ancrer nos choix économiques, a souligné Grégory Doucet ce vendredi devant la presse. Le modèle de développement d’Amazon n’est pas celui pour lequel nous avons été élus ».

La ville sera donc associée aux recours en appel, auxquels s’est également jointe la Confédération des commerçants en France, selon des précisions apportées par la mairie. « Pour un emploi Amazon créé, quatre à cinq emplois sont détruits par ailleurs. (…) Soutenir le commerce de proximité passe par le refus de cet entrepôt Amazon », a ajouté l’élu écologiste, soucieux que «la force symbolique de l’engagement d’une ville comme Lyon, troisième ville de France, puisse entraîner la mobilisation d’autres acteurs publics et privés dans la transition écologique ».

« Il y a urgence à protéger nos commerces de proximité »

« Il y a urgence à faire des choix économiques et protéger nos commerces de proximité qui créent de l’emploi localement », a estimé Grégory Doucet, s’appuyant, pour illustrer son propos, sur une étude parue ce vendredi sous la plume de deux économistes. Ano Kuhanathan et Florence Mouradian soulignent notamment que l’expansion du e-commerce ces dix dernières années a entraîné la disparition de 81.000 emplois dans le commerce non alimentaire en France, 79.000 en Allemagne et 44.000 en Espagne.

Selon leurs projections « 68.000 emplois pourraient encore disparaître à l’avenir en France », a souligné le maire de Lyon. « Mon rôle est de créer les conditions d’une économie responsable et durable (…) Nos commerces ont un rôle essentiel. Ils animent le quartier, donnent du plaisir quotidien. Je prends le parti de défendre nos commerces de proximité et l’emploi local ».