Confinement : Nouvelle jauge pour les lieux de culte en fonction de la capacité d’accueil

ASSOUPLISSEMENT La nouvelle directive annoncée par Gérald Darmanin prévoit « de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux »

20 Minutes avec AFP

— 

Une église à Mantes la Jolie, le 29 novembre 2020.
Une église à Mantes la Jolie, le 29 novembre 2020. — ISA HARSIN/SIPA

Gérald Darmanin a confirmé l’information mercredi soir : si la taille du lieu le permet, les fidèles pourront être plus de 30 dans les édifices religieux. Le ministre de l’Intérieur a dévoilé la nouvelle jauge « établie » après consultation des différents cultes pour définir le nombre de personnes désormais autorisées à assister aux cérémonies religieuses.

En attente d’un décret

« De manière à concilier liberté d’exercice du culte et mesures sanitaires, une nouvelle jauge […] prévoit, pour l’organisation des cérémonies, de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux », a indiqué le ministre. Cette nouvelle directive, qui s’appliquera jusqu’à la prochaine étape du déconfinement prévue le 15 décembre, doit encore être formalisée ce jeudi matin dans un décret de l’exécutif. Elle fait en outre suite à la décision du Conseil d’Etat qui avait retoqué dimanche la précédente limitation gouvernementale. La haute juridiction, saisie par des associations catholiques, avait jugé la jauge de 30 personnes « disproportionnée » et donné trois jours au gouvernement pour revoir sa copie.

Réagissant à l’annonce du ministère, la conférence des évêques (CEF) a jugé la nouvelle jauge « proportionnée à la capacité d’accueil des édifices » et « applicable » en dépit de son caractère « contraignant ». « La CEF se réjouit que se renoue un dialogue constructif avec les pouvoirs publics », ont indiqué les évêques.