Coronavirus : Un dépistage massif dans certains territoires, dont Saint-Etienne et Le Havre

SANTE Mercredi après-midi, le Premier ministre, Jean Castex, avait évoqué des campagnes de tests massifs dans les régions du Nord, de la Normandie ou de l’Auvergne-Rhône-Alpes

G.D. avec AFP

— 

Illustration du dépistage massif contre le Covid-19 à Liverpool,  en Grande-Bretagne, en novembre 2020.
Illustration du dépistage massif contre le Covid-19 à Liverpool, en Grande-Bretagne, en novembre 2020. — Chine Nouvelle / SIPA

Edit : Ce papier a été mis à jour mercredi soir après l’officialisation des dépistages massifs à Saint-Etienne et au Havre, selon des sources gouvernementales.

Les autorités sanitaires veulent procéder, dès ce mois de décembre, à des campagnes de tests massifs du Covid-19 dans les métropoles de trois régions de France, « peut-être même avant » les fêtes de fin d’année, a annoncé, ce mercredi, le Premier ministre, Jean Castex.

Une idée qui avait été proposée par le chercheur lillois Philippe Froguel et que le président d’Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez a d’ores et déjà annoncé dans sa région. Il s’agira de « tester massivement dans des aires urbaines assez denses » et « sur la base bien entendu du volontariat », a expliqué Jean Castex, sur RMC/BFMTV.

« On a prévu d’en faire trois »

A la question de savoir si ces campagnes de dépistage interviendraient après les fêtes de fin d’année, le Premier ministre avait répondu : « Peut-être même avant, nous y travaillons ». « On a prévu d’en faire trois (…) peut-être dans le Nord, peut-être en Normandie, peut-être en région Auvergne-Rhône-Alpes », avait ajouté Jean Castex, alors sans identifier les villes ciblées.

Mais il a confirmé qu’il s’agirait de métropoles : « Ça, c’est du bon sens, il faut qu’il y ait pas mal de population et surtout une densité ». Cette densité de population doit permettre selon lui de mieux connaître les quartiers, les populations et les lieux de vie les plus concernés par la maladie. Ceci afin « d’en tirer des enseignements préventifs et curatifs ».

Saint-Etienne et Le Havre choisis

Mercredi soir, des sources gouvernementales ont confirmé que des dépistages massifs auraient lieu à Saint-Etienne et au Havre, ainsi que dans une troisième ville qui devrait être dans le département du Nord.

Certains pays, comme la Slovaquie ont déjà engagé des campagnes de tests massifs. La ville de Liverpool également, en Grande-Bretagne. L’Autriche, par exemple, va mener une campagne de dépistage volontaire avant les fêtes de fin d’année. L’Italie en a lancé une, fin novembre, dans le Sud-Tyrol, à la frontière avec l’Autriche.