Coronavirus : Des dépistages massifs vont être organisés à Saint-Etienne et au Havre…

PANDEMIE Revivez l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde de ce mercredi

T.C. avec AFP

— 

Un test de dépistage virologique du Covid-19, à la gare Saint-Jean à Bordeaux, le 12 novembre 2020.
Un test de dépistage virologique du Covid-19, à la gare Saint-Jean à Bordeaux, le 12 novembre 2020. — UGO AMEZ/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Au cours des dernières 24 heures, 365 patients malades du coronavirus sont décédés à l’hôpital, portant le total depuis le début de l’épidémie à 53.506 morts. Le nombre de malades en réanimation continue de diminuer, à 3.594, contre 3.739 lundi.
  • Durement frappée par la crise sanitaire, la SNCF pourrait perdre près de 5 milliards d’euros cette année, a indiqué son PDG au sénat.
  • Le Premier ministre s’est exprimé ce matin sur RMC/BFM TV. Le gouvernement envisage une période d’isolement de sept jours pour les Français rentrant du ski à l’étranger pendant les fêtes, a notamment annoncé Jean Castex.

A LIRE AUSSI

VIDEO

Ce live est désormais terminé. Merci de nous avoir suivis, on se retrouve demain matin pour une nouvelle journée de direct. Belle soirée à tous.

20h50 : 100 millions d’Américains vaccinés d’ici fin février

L’administration du président Donald Trump prévoit d’avoir vacciné 100 millions de personnes aux Etats-Unis d’ici la fin du mois de février avec deux vaccins, soit environ 40 % des adultes, selon un haut responsable mercredi.

Dès le mois de décembre, 40 millions de doses des vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna permettront de vacciner 20 millions de personnes, puisque chaque vaccin se fait en deux doses espacées de trois ou quatre semaines, respectivement, selon Moncef Slaoui, haut responsable de l’opération Warp Speed du gouvernement américain, lors d’un appel de presse.

20h47 : Emmanuel Macron présentera vendredi sa vision pour la recherche en santé

Le président Emmanuel Macron présentera vendredi sa « vision sur la recherche et l’innovation en santé pour les prochaines années », a annoncé mercredi soir l’Elysée. Le chef de l’Etat doit prononcer un discours à 12h30 à l’institut Imagine, au sein de l’hôpital parisien Necker-Enfants malades.

Emmanuel Macron « évoquera les efforts de la loi de programmation de la recherche et de France Relance pour réinvestir massivement dans la recherche en santé, en améliorant l’attractivité des métiers de la recherche, en lançant de nouveaux programmes de recherche et en replaçant la science au cœur de la société », indique un communiqué.

20h45 : Le patron de Moderna se félicite de l’autorisation du vaccin de Pfizer au Royaume-Uni

Le patron du laboratoire américain Moderna s’est félicité mercredi de l’homologation du vaccin de son concurrent Pfizer au Royaume-Uni alors que le groupe a lui-même amorcé les démarches pour obtenir l’autorisation de son vaccin.

« C’est une très bonne nouvelle », a déclaré Stéphane Bancel, son directeur général, lors d’un panel de discussion organisé par le Forum économique mondial (Davos), soulignant que le pays va ainsi pourvoir commencer les programmes de vaccination pour « protéger les personnels de santé et personnes âgées ».

20h40 : +30 % de cas positifs au coronavirus aux Etats-Unis en novembre

Les cas de Covid-19 ont augmenté de 30 % sur le continent américain en novembre, a alerté mercredi l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), basée à Washington. En novembre, « il y a eu plus de six millions de nouvelles infections recensées » sur l’ensemble de la région, selon la directrice de l’Organisation, Carissa Etienne. Le total des infections sur le continent américain est passé de 20,5 millions fin octobre à près de 27 millions fin novembre.

20h21 : Des dépistages massifs du Covid-19 seront organisés à Saint-Etienne et au Havre, annonce une source gouvernementale

Des dépistages massifs du Covid-19 vont être organisés à Saint-Etienne, au Havre ainsi que dans une troisième ville qui devrait être dans le département du Nord, a appris mercredi soir auprès d’une source gouvernementale.

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé dans la matinée que des campagnes de dépistage massif allaient se tenir dans les métropoles de trois régions de France – Hauts-de-France, Normandie et Auvergne-Rhône-Alpes – « peut-être même avant » les fêtes de fin d’année.

20h11 : 14.064 nouveaux cas et 313 décès ces dernières 24 heures

Selon le dernier bilan, publié ce mercredi soir, par Santé Publique France, l’Hexagone enregistre 2.244.635 cas confirmés de coronavirus, soit 14.064 de plus mercredi contre 8.083 mardi. Avec 313 décès en 24 heures, contre 365 la veille, la France comptabilise désormais 53.816 morts dont 37.002 à l’hôpital depuis le début de l’épidémie.

La pression continue par ailleurs de s’alléger lentement sur les hôpitaux : les services de réanimation comptaient mercredi 3.478 patients contre 3.594 mardi, avec 161 nouvelles admissions sur 24 heures, contre 234 la veille. Le nombre de personnes hospitalisées avec un diagnostic Covid-19 a légèrement décru, à 26.986 contre 27.611 la veille, après un pic de plus de 33.000 patients atteint le 16 novembre.

19h47 : Le Mexique signe un accord avec Pfizer pour des millions de vaccins

Le Mexique a signé un accord avec la société pharmaceutique Pfizer pour l’acquisition de 34,4 millions de doses de vaccins contre la Covid-19, a annoncé mercredi le secrétariat à la Santé.

« Le secrétaire à la Santé, Jorge Alcocer Varela, a signé aujourd’hui (mercredi) l’accord entre le gouvernement du Mexique et Pfizer pour la fabrication et la livraison du vaccin contre la Covid-19 », a déclaré le secrétariat à la santé sur son compte Twitter. Un premier lot de 250.000 doses devrait être reçu en décembre à destination des membres des unités Covid du secteur de la santé, a-t-on précisé de même source.

19h44 : 10 jours de congés payés pris en charge par l’Etat pour les salariés des restaurants et des hôtels, annonce Elisabeth Borne

L’Etat va prendre en charge le coût de dix jours de congés payés pour « les entreprises les plus lourdement impactées par la crise sanitaire », de divers secteurs tels que l’hôtellerie, la restauration, l’événementiel, les discothèques ou encore les salles de sport, a annoncé mercredi soir le ministère du Travail.

Pour bénéficier de cette aide, les entreprises « devront répondre à l’un ou l’autre » de ces deux critères : avoir vu leur activité « interrompue partiellement ou totalement pendant au moins 140 jours au total » depuis le 1er janvier 2020, ou avoir vu leur chiffre d’affaires chuter « de plus de 90 % pendant les périodes en 2020 où l’état d’urgence sanitaire était déclaré ».

19h08 : Les autorités américaines recommandent de réduire la quarantaine de 14 à 10 jours

Les autorités sanitaires américaines ont recommandé mercredi de réduire de 14 à 10 jours la quarantaine des personnes entrées en contact avec un cas positif au coronavirus si elles n’ont pas développé de symptômes. La quarantaine pourrait même être réduite à 7 jours dans le cas où la personne exposée au Covid-19 a reçu un test négatif, selon ces nouvelles directives.

Les responsables de santé espèrent qu’une quarantaine plus courte sera mieux respectée, et qu’elle réduira les contraintes économiques associées à un isolement plus long. « Nous pensons que si nous pouvons réduire un peu la contrainte (…) nous pourrons obtenir un meilleur respect des règles dans l’ensemble », explique Henry Walke, des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

18h10 : L’économie française encore 8 % sous son niveau d’avant crise en décembre, selon l’Insee

L’économie française devrait rester en décembre encore 8 % sous son niveau d’avant crise, après un écart de 12 % en novembre, même si « l’horizon s’éclaircit » avec la levée progressive du confinement et un rebond attendu de la consommation, a estimé l’Insee mercredi.

Affinant ses prévisions dévoilées il y a deux semaines, l’Institut national de la statistique table sur une contraction de 4,5 % du produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre, et « d’environ 9 % » sur l’ensemble de 2020.

18h04 : Elus alpins et professionnels de la montagne saisissent le Conseil d’Etat

Les présidents de la région Auvergne-Rhône-Alpes, des départements de Savoie, Isère et Haute-Savoie et des professionnels de la montagne ont annoncé mercredi la saisine du Conseil d’Etat contre la décision du gouvernement de fermer les remontées mécaniques pour les fêtes de Noël.

Déplorant l’échec des tentatives de dialogue avec le gouvernement, ces derniers indiquent dans un communiqué avoir « décidé ensemble de saisir la justice ». « Un référé liberté sera déposé jeudi après-midi devant le Conseil d’Etat », a précisé Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

17h06 : La commission d’enquête de l’Assemblée nationale accable le gouvernement

« Sous-estimation du risque », « pilotage défaillant de la crise »… Dans son rapport, rendu ce mercredi, la commission d’enquête de l’Assemblée nationale a dénoncé la gestion de l’épidémie de Covid-19 du gouvernement, pointant une série de manquements des pouvoirs publics.

 

16h07 : La Coupe du monde de snowboardcross de Saint-Lary annulée

Le calendrier des sports d’hiver continue d’être chamboulé par la crise sanitaire. La Coupe du monde de snowboardcross prévue dans les Pyrénées à Saint-Lary du 29 au 31 janvier 2021 est annulée en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, indique la FIS (Fédération internationale de ski) dans un communiqué diffusé mercredi.

La FIS a également annoncé l’annulation imminente des Mondiaux de ski freestyle et de snowboard qui devaient se tenir en février 2021 à Yanqing (Chine), un an avant les Jeux olympiques de Pékin.

15h05 : Plus de 600 montagnards manifestent en Savoie pour défendre la saison de ski

Plus de 600 personnes, représentant tout l’écosystème montagnard, ont réclamé mercredi à Bourg-Saint-Maurice (Savoie) le droit de travailler dès la période de Noël, en dépit du veto gouvernemental. La foule, massée devant la gare – symbole des équipements publics nécessaire à la vie des vallées –, a brandi des coeurs rouges brisés pour exprimer « le sentiment de ne pas être écoutés », a expliqué Jean-Luc Boch, maire de La Plagne et président de l’Association de maires de stations de montagne (ANMSM).

« Notre activité économique dépend en grande partie du tourisme et là on ressent comme une injustice d’avoir été les seuls mis de côté pour la reprise de mi-décembre », a confié Guillaume Desrues, maire de Bourg-Saint-Maurice/Les Arcs. Une fréquentation sans ski comme le préconise le Premier ministre ? « On ne sait même pas ce que l’on a droit de faire ! Pourra-t-on ouvrir le domaine skiable même sans remontée pour de la luge ou des raquettes ? », s’interroge M. Desrues qui réclame « des règles claires et une date fixe pour les remontées mécaniques ».

15h02 : Poutine demande le début des vaccinations « à grande échelle » la semaine prochaine

Le président russe Vladimir Poutine a demandé mercredi aux autorités sanitaires de commencer dès la fin de la semaine prochaine les vaccinations « à grande échelle » contre le coronavirus en Russie.

« Je vous demanderais d’organiser le travail pour qu’à la fin de la semaine prochaine, nous ayons commencé la vaccination à grande échelle », a-t-il déclaré durant une visioconférence à sa vice-Première ministre en charge de la santé Tatiana Golikova, estimant que « l’industrie et les infrastructures sont prêtes ».

14h10 : Les athlètes qui participeront aux JO de Tokyo seront soumis à des règles strictes

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo, reportés à l’été prochain à cause du coronavirus, ont détaillé la panoplie de mesures sanitaires prévues pour la compétition. 

  • Les spectateurs étrangers seront dispensés de quarantaine – une mesure jugée « impraticable » – et pourront également utiliser les transports publics, mais ils devront respecter des règles strictes allant du port de masque à l’interdiction de crier, en passant par la conservation des talons de billets pour faciliter le traçage d’éventuels contacts.
  • Une décision finale sur le nombre maximal de spectateurs dans les stades sera prise au printemps.
  • Les athlètes seront testés à leur arrivée au Japon et ceux résidant au Village olympique devront se soumettre à des tests réguliers, avec un intervalle envisagé de 96 à 120 heures, précise le document remis à la presse.
  • Un centre de contrôle des infections sera mis en place pour traiter les cas positifs. Tous les athlètes devront signer un code de conduite les invitant à ne pas parler fort, à éviter les contacts physiques avec d'autres et à porter des masques quand ils ne s'entraînent pas ou ne sont pas en compétition.
  • Des sanctions éventuelles pour non respect des règles de santé pourront être établies en liaison avec le Comité international olympique (CIO). 

14h05 : J'ai repris les manettes du live...

Et je reste avec vous jusqu'à 18h :) 

13h28 : Il sera possible de skier en Autriche dès le 24 décembre

Les Autrichiens pourront à nouveau skier à partir du 24 décembre, mais les infrastructures touristiques d’accueil n’ouvriront qu’après le 7 janvier, a annoncé mercredi le gouvernement alors que la réouverture des stations fait débat en Europe en pleine pandémie.

« A partir du 24 décembre, les sports individuels de plein air tels que le ski seront à nouveau possibles, de sorte que le public pourra faire du sport pendant les vacances », a déclaré le chancelier Sebastian Kurz devant des journalistes.

13h00 : Entrée en jeu de la numéro 10, Manon Aublanc

Je pars déjeuner, on se retrouve à 14h. En attendant, je vous laisse entre les mains expertes de ma collègue Manon Aublanc.

12h54 : Vers une annulation des Mondiaux de ski et snowboard freestyle prévus en Chine

Les Mondiaux de ski et de snowboard freestyle prévus à Yanqing du 18 au 28 février 2021 devraient être annulés en raison des restrictions imposées par la Chine face à la pandémie de nouveau coronavirus, a indiqué mercredi la Fédération internationale de ski (FIS).

La FIS précise toutefois dans un communiqué qu’elle « attend la confirmation officielle de la fédération chinoise, espérée dans les prochains jours ». « Jusqu’à réception de la confirmation officielle les compétitions ne sont pas officiellement annulées », précise le communiqué.

12H46 : Les autorités ont « de quoi vacciner 100 millions de Français »

A la veille de détailler plus amplement la stratégie vaccinale française lors d’une conférence de presse jeudi en fin d’après-midi, Jean Castex a précisé sur RMC/BFMTV qu’avaient été « précommandé de quoi vacciner 100 millions de personnes ».

Une première vague pour les publics prioritaires [pensionnaires d’Ehpad, personnels soignants] pourrait intervenir entre la fin du mois et le début janvier, mais les enjeux logistiques et pédagogiques sont énormes afin de réussir la phase grand public dont le démarrage est prévu entre avril et juin.

12h26 : La commission d’enquête de l’Assemblée dénonce « un pilotage défaillant de la crise »

La commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale dénonce un « pilotage défaillant de la crise » du Covid-19 par le gouvernement, a déclaré mercredi le président du groupe LR Damien Abad, à l’issue de six mois d’auditions.

La France était « mal armée » face à la pandémie qui a éclaté en début d’année, a ajouté Damien Abad, alors que la commission présentait son rapport soulignant une série de manquements des pouvoirs publics en amont de la crise sanitaire et pendant.

12h22 : La Suède renonce à son tour aux étapes de Coupe du monde ski de fond

Triste nouvelle pour les passionnés de ski de fond. L’équipe de Suède emboîte le pas à la Norvège. Elle n’alignera aucun représentant sur les deux prochaines étapes de Coupe du monde, programmées en décembre à Davos et Dresde en raison des risques liés au Covid-19, a annoncé mercredi la fédération.

La décision intervient au lendemain du choix de la Norvège – et de ses stars Johannes Hoesflot Klaebo et Therese Johaug en tête – de faire l’impasse sur les dernières étapes de l’année pour les mêmes raisons. « L’évaluation médicale a été d’une importance majeure pour notre décision », a expliqué la Fédération suédoise de ski dans un communiqué.

11h57 : Le crime organisé va viser les vaccins, prévient Interpol

Interpol a adressé mercredi un message d’avertissement à ses 194 pays membres, appelés à se préparer à des actions du crime organisé centrées sur les vaccins contre le coronavirus.

Dans une notice orange d’alerte sécurité, l’organisation de coopération policière internationale basée à Lyon prévient d’une « potentielle activité criminelle liée à la contrefaçon, au vol et à la promotion illégale de vaccins contre la Covid-19 et la grippe ».

« La pandémie a déjà donné lieu à une activité criminelle prédatrice et opportuniste sans précédent », rappelle Interpol, évoquant avoir déjà constaté « la promotion, vente et administration de faux vaccins » contre le coronavirus.

11h50 : A peine 10 % des Français prévoient d’être plus de dix à table à Noël

Deux tiers (68 %) des Français comptent fêter Noël uniquement avec leur famille la plus proche (conjoint, enfants), soit 20 points de plus qu’en 2019, selon un sondage Ifop pour le site médical Odero publié ce mercredi dans Le Parisien. Alors que le gouvernement a appelé à « limiter le nombre de personnes à table », à peine 10 % des Français prévoient d’être plus de dix, contre 33 % l’an dernier.
 

 

11h30 : Le procès des attentats de janvier 2015 a repris après un mois d’interruption

Le procès des attentats de janvier 2015, suspendu depuis un mois à cause de la crise sanitaire, a repris ce mercredi en présence du principal accusé, Ali Riza Polat, déclaré « apte » par les médecins à participer à l’audience malgré ses protestations.

Notre chroniqueuse judiciaire préférée, Hélène Sergent, couvre l’audience en live sur son compte twitter.

 

11h15 : Isolement de sept jours envisagé pour les Français rentrant du ski à l’étranger

Quand te reverrai-je, pays merveilleux… Le gouvernement envisage une période d’isolement de sept jours pour les Français rentrant du ski à l’étranger pendant les fêtes, a affirmé mercredi le Premier ministre, suscitant des réactions grinçantes à droite.

Pour « empêcher les Français d’aller se contaminer dans les stations » de ski des pays limitrophes comme la Suisse ou l’Espagne, qui gardent leurs stations de ski ouvertes, « on va instaurer une quarantaine », a indiqué Jean Castex sur BFMTV/RMC, avec « des contrôles aléatoires à la frontière ».

Les préfets des départements limitrophes « pourraient ordonner un isolement de sept jours » pour les Français qui rentreraient d’une station de ski suisse ou espagnole. « La conclusion à en tirer, c’est que je ne vais pas en Suisse » pour skier, a ajouté Jean Castex.

 

10h55 : Frappée par la crise, la SNCF pourrait perdre jusqu’à 5 milliards d’euros en 2020, estime Farandou

Durement frappée par la crise sanitaire, la SNCF pourrait perdre près de 5 milliards d’euros cette année, a estimé son PDG Jean-Pierre Farandou mercredi. « Nous sommes en négatif cette année. Nous allons finir l’année en perte importante », a-t-il indiqué devant la commission de l’aménagement du territoire du Sénat.

« Je rappelle qu’au premier semestre, ce qui donne une idée au milieu de l’année, nous étions en résultat net à -2,5 milliards » d'euros [précisément -2,39 milliards]. « On sera pas loin de faire x2 », a ajouté Jean-Pierre Farandou.

« Je n’aurais pas dit ça avant le confinement numéro 2 », a déclaré le dirigeant, qui espérait « un second semestre moins mauvais » que le premier. « Je ne valide aucun chiffre à ce stade », a-t-il ensuite tenu à préciser, notant que son calcul était encore « une estimation un peu rapide ».

10h23 : Castex propose d’assouplir la jauge à « 6 m2 par fidèle »

Le Premier ministre a proposé mercredi d’assouplir à « 6 m2 par fidèle » la jauge sanitaire du nombre de personnes autorisées à assister aux cérémonies religieuses, contre 30 personnes maximum actuellement.

Dimanche, le Conseil d’Etat, saisi par des associations catholiques, avait donné trois jours au gouvernement pour revoir sa copie, jugeant la jauge de 30 personnes décrétée face au Covid-19 trop stricte et « disproportionnée » car ne prenant « pas en compte la taille des édifices religieux ». Pour l’instant « aucune décision » n’a été prise « car le Conseil d’Etat nous a donné trois jours et le délai expire » jeudi matin, a déclaré Jean Castex sur BFMTV/RMC.

10h20 : Tests massifs envisagés dans trois métropoles de France, annonce Castex

Les autorités sanitaires envisagent de procéder dès décembre à des campagnes de tests massifs du Covid-19 dans les métropoles de trois régions de France, a annoncé mercredi le Premier ministre. Il s’agira de « tester massivement dans des aires urbaines assez denses » et « sur la base bien entendu du volontariat », a dit Jean Castex sur RMC/BFMTV.

A la question de savoir si ces campagnes interviendraient après les fêtes de fin d’année, le Premier ministre a répondu : « peut-être même avant, nous y travaillons ». « On a prévu d’en faire trois (…) peut-être dans le Nord, peut-être en Normandie, peut-être en région Auvergne-Rhône-Alpes », a-t-il ajouté sans identifier les villes ciblées. Mais il a confirmé qu’il s’agirait de métropoles : « ça, c’est du bon sens, il faut qu’il y ait pas mal de population et surtout une densité ».

10h18 : L’Australie sort de la récession au 3e trimestre

Bonne nouvelle en Australie. Le pays est sorti de la récession au troisième trimestre 2020, avec un rebond de son produit intérieur brut (PIB) de 3,3 % sur un an, selon des statistiques officielles publiées mercredi. L’épidémie de coronavirus étant désormais sous contrôle, les chiffres témoignent de la reprise de l’activité pour les entreprises et d’une hausse des dépenses des consommateurs.

Le Bureau australien des statistiques (ABS) a souligné que la consommation des ménages, qui a augmenté de 7,9 % par rapport au deuxième trimestre, a largement contribué au rebond économique. Le gouverneur de la banque centrale, Philip Lowe, a cependant indiqué que ces indicateurs économiques positifs masquent des difficultés persistantes.

10h13 : Vaccins gratuits à toute la population japonaise

Le Japon fournira gratuitement des vaccins contre le coronavirus aux 126 millions d'habitants du pays, en vertu d'un projet de loi adopté mercredi au moment où l'archipel fait face à une recrudescence des infections.

Le projet de loi, qui stipule que le gouvernement couvrira tous les coûts des vaccins, a été approuvé par la chambre haute du Parlement, après avoir obtenu l'aval de la puissante chambre basse.

Le Japon a déjà précommandé des vaccins pour 60 millions de personnes auprès de l'entreprise pharmaceutique Pfizer et pour 25 millions de personnes supplémentaires auprès de la société de biotechnologie Moderna. Il a également confirmé qu'il recevrait 120 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca.

10h10 : Homologation aux Etats-Unis d’un test mesurant les anticorps contre le SARS-CoV-2

Les autorités sanitaires aux Etats-Unis ont homologué le test du laboratoire Roche qui permet de mesurer le niveau des anticorps chez les personnes qui ont été exposées au virus SARS-CoV-2, qui cause le Covid-19, a annoncé mercredi le groupe suisse.

Ce test sérologique appelé Elecsys Anti-SARS-CoV-2 a été homologué dans le cadre d’une autorisation d’urgence par l’agence américaine des médicaments, la Food and Drug Administration (FDA), a affirmé Roche dans un communiqué. Réalisé à partir d’un échantillon sanguin, ce test avait déjà été lancé en septembre dans les pays qui acceptent le marquage de conformité européenne CE.

9h30 : Les stades ne seront pas rouverts « avant le 15 décembre », affirme Jean Castex

L'ambiance survoltée dans les tribunes, ce n'est pas pour tout de suite. Le Premier ministre Jean Castex a indiqué mercredi sur RMC/BFMTV que les spectateurs ne seraient pas de retour dans les stades « avant le 15 décembre » alors que le sport professionnel se dispute à huis clos depuis près de deux mois et qu’Emmanuel Macron avait évoqué janvier. « C’est un sujet qui est en cours de discussion », a-t-il précisé.

S’agissant des salles de sport, qui sont pour certaines, dans certaines zones de France très touchées par l’épidémie, fermées depuis le mois d’octobre, le Premier ministre a confirmé qu’elles ne pourraient pas rouvrir leurs portes « avant le 20 janvier ». 

9h25 : Le vaccin Pfizer/BioNTech déployé dès la semaine prochaine au Royaume-Uni

On commence par des nouvelles qui nous viennent de l'autre côté de la Manche. Le Royaume-Uni est le premier pays au monde à autoriser le vaccin contre le Covid-19 de l’allemand BioNTech et du géant américain Pfizer, qui sera disponible dans le pays dès « la semaine prochaine », a annoncé le gouvernement britannique mercredi.

Avec ce feu vert, « le Royaume-Uni est le premier pays au monde à disposer d’un vaccin approuvé cliniquement » s’est félicité dans un tweet le ministre de la Santé Matt Hancock.

 

Bonjour à vous et bienvenue dans ce live ! Comment ça va aujourd’hui ? Comme chaque jour, nous allons pouvoir suivre ensemble l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et partout dans le monde jusqu'à ce soir. C’est parti !