Coronavirus à Lyon : Bonne nouvelle (enfin), la baisse des hospitalisations et réanimations s’accélère au CHU

EPIDEMIE Depuis le pic épidémique observé à la mi-novembre, tous les indicateurs du Covid-19 sont en baisse à Lyon selon le dernier bilan des Hospices civils de Lyon

Elisa Frisullo

— 

Dans un service de réanimation des HCL lors de la première vague au printemps 2019.
Dans un service de réanimation des HCL lors de la première vague au printemps 2019. — Lionel De Souza
  • Le pic épidémique passé, les hospitalisations et admissions en réanimation sont en forte baisse à Lyon, selon le dernier bilan fait par les HCL ce mardi
  • Une vraie bonne nouvelle pour les hôpitaux, où les personnels n’ont pas été ménagés ces deux derniers mois, la région ayant été la plus durement touchée par cette seconde vague.

La deuxième vague n’est pas totalement derrière nous à Lyon, mais les pires moments sont passés dans les hôpitaux. Selon le dernier bilan hebdomadaire communiqué ce mardi par les HCL, tous les indicateurs de suivi de l’épidémie de coronavirus sont en nette diminution. Des chiffres qui confirment l’amélioration observée depuis le pic épidémique enregistré à la mi novembre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la plus fortement touchée par le virus ces deux derniers mois.

Selon le CHU de Lyon, 576 patients atteins du Covid-19 sont encore hospitalisés dans les établissements, dont 122 en réanimation. Des indicateurs respectivement en baisse de 19 % et 17 % en sept jours. La semaine du 16 novembre, au plus fort de l’épidémie, 837 malades du Covid-19 étaient pris en charge dans les hôpitaux gérés par les HCL, dont 171 dans les services de réanimation, alors asphyxiés.

La réa encore bien chargée

A ce jour, « le taux d’occupation global des réanimations des HCL est de 88 % (vs 88,1 % le 24 novembre) », détaille le CHU dans un communiqué. Une stabilité qui s’explique notamment par la fermeture progressive de lits en réanimation, décidée au regard de l’amélioration de la situation sanitaire. A la mi-novembre, les HCL disposaient de 277 places en réanimation (contre 139 en temps normal). Un nombre de lits qui s’établit à 259 en ce début du mois de décembre. Parmi les patients admis en réanimation, encore 53 % sont des malades du Covid contre près de 59 % il y a une semaine.

Donnée importante qui explique cette baisse de la pression hospitalière, le taux d’incidence a très fortement diminué ces dernières semaines pour s’établir aujourd’hui à 142 cas pour 100. 000 habitants. Pour rappel, selon Santé publique France, ce taux était monté jusqu’à 935/100.000 habitants la semaine glissante du 29 octobre au 4 novembre. Quinze jours plus tard, soit le délai constaté pour ce virus entre la hausse des contaminations et les entrées à l’hôpital, le CHU était surchargé de patients atteints du coronavirus.