Hérault : A Balaruc-les-Bains, des maisons inondées par une source d'eau douce souterraine

SINISTRES Il s'agit d'un phénomène naturel : l'inversac

N.B.

— 

Des sapeurs-pompiers, lors d'une opération de pompage (illustration)
Des sapeurs-pompiers, lors d'une opération de pompage (illustration) — Frederic DIDES/SIPA

A Balaruc-les-Bains (Hérault), près de Sète, de l’eau a brusquement inondé des maisons du centre-ville. Et pourtant, il n’y a eu d’épisode cévenol ces derniers jours. Ce phénomène naturel, baptisé « inversac », est déjà survenu, en 2014, mais il n’avait pas eu des conséquences si importantes, relate France Bleu Hérault.

Un habitant a par exemple découvert 20 cm d’eau dans son salon, samedi. « J’ai découvert dans ma maison une rivière, confie-t-il à la station héraultaise. L’eau sortait par le sol de ma cour, et par certains murs du salon. J’ai appelé les pompiers qui ont mis en place sept pompes qui tournent non-stop depuis quarante-huit heures. Je n’avais jamais vu ça. »

Un bouchon d’eau salée

La faute à un gros bouchon d’eau salée, qui empêche la source d’eau douce, qui passe sous la commune balnéaire, de se jeter comme elle en a l’habitude dans l’étang de Thau. « L’eau repart dans l’autre sens et le niveau de la nappe monte », explique à la radio Claudine Lamotte, du Bureau de recherches géologiques et minières de Montpellier.

En attendant que l’eau douce retrouve son chemin vers l’étang de Thau, cet habitant a été relogé par la mairie. En espérant qu’il pleuve, pour que le bouchon se résorbe.