Lyon : La ville poursuit son plan de piétonnisation en étendant l'expérience au quartier de la Confluence

MOBILITE Dès la fin du premier trimestre 2021, la ville de Lyon va rendre une partie du quartier de la Confluence aux piétons. Une expérimentation qui durera trois mois

Caroline Girardon

— 

La ville de Lyon va piétonniser le quartier de la Confluence pour une durée de trois mois à compter de la fin du premier trimestre 2021.
La ville de Lyon va piétonniser le quartier de la Confluence pour une durée de trois mois à compter de la fin du premier trimestre 2021. — C. Girardon / 20 Minutes
  • La ville de Lyon et la métropole veulent profiter de l’arrivée du tramway T2 dans le quartier de la Confluence pour mener une expérimentation.
  • A la fin du premier trimestre 2021, une partie du quartier sera piétonnisée pour une durée de trois mois.
  • Le temps de voir si la décision peut être pérennisée et si elle nécessite des aménagements.

Les écologistes ne s’en sont jamais cachés. L’une de leurs priorités, annoncée pendant la campagne des élections municipales, était de faire de Lyon, une ville apaisée où circulent bien moins de voitures. Un objectif qui passe notamment par la piétonnisation d’un certain nombre de quartiers ou d’artères principales. Fidèles à leurs ambitions, la mairie de Lyon et la métropole ont annoncé ce lundi mener prochainement une nouvelle expérimentation.

Cette fois, elle concernera le quartier de la Confluence, dans le 2e arrondissement. Pendant trois mois, le secteur compris entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud sera rendu aux piétons. Un périmètre qui englobe les abords du pôle de loisirs et de commerce, ainsi que ceux de l’Hôtel de région. L’expérimentation débutera pour trois mois à compter de la mise en service du tramway T2 dans le quartier, à la fin du premier trimestre 2021.

Consultation citoyenne

« L’objectif est de réaliser un premier test de piétonnisation et de mener en parallèle une consultation citoyenne pour recueillir des propositions d’aménagement », indiquent à l’unisson les deux collectivités, ajoutant qu’un appel à idées est lancé (sur ce site) à compter de ce lundi. « Une piétonnisation réussie c’est une piétonnisation portée par les habitants », argumentent-elles.

« L’arrivée du tramway T2 au sud de La Confluence est une opportunité pour repenser et apaiser cet espace », indique Fabien Bagnon, vice-président délégué à la voirie et aux mobilités douces. « Les études indiquent que, pour permettre un bon fonctionnement du carrefour et améliorer les cheminements piétons au niveau du centre commercial et de la darse, une piétonnisation du cours Charlemagne entre le carrefour Montrochet et le Quai Antoine Riboud est à privilégier », poursuivent les deux collectivités. La ville et la métropole précisent que l’expérimentation permettra de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.