Coronavirus : Dès la mi-novembre pour garder le moral, ils ont sorti les décorations de Noël

VOUS TEMOIGNEZ Nous ne sommes pas encore en décembre et pourtant chez certains, l’ambiance est déjà aux fêtes de fin d’année

Charlotte Murat

— 

Tout est prêt, le Père Noël peut arriver
Tout est prêt, le Père Noël peut arriver — 20 Minutes/Canva

Quand décorer son sapin et sa maison pour Noël ? Un mois avant ? Au dernier moment ? Cette année, certains internautes ne se sont pas posé la question et ont décidé de sortir guirlandes et boules dès la mi-novembre.

« C’est venu tout seul, raconte Lysiane. Ce deuxième confinement passe moins bien. On a eu quelques jours de grisaille et la baisse de moral qui va avec. Alors j’ai demandé à mon mari si ça l’embêtait que je commence à décorer la maison. J’ai toujours adoré ça, mais d’habitude je le fais au moment de la Saint-Nicolas. » Sapin, crèche, couronne de Noël. La maison de Lysiane a revêtu ses plus beaux habits de fête depuis la mi-novembre. « Inutile de vous dire qu’installer cette déco m’a donné beaucoup de plaisir et que le sourire me vient quand je la regarde », se réjouit Lysiane.

Se raccrocher à une période heureuse

Garder le moral, retrouver le sourire. C’est la raison donnée par tous les internautes qui ont témoigné à notre appel. Car si la saison est déjà propice à la dépression saisonnière, le confinement ne fait que renforcer ce phénomène : 52 % des Français estiment ressentir un plus fort sentiment de tristesse depuis l’annonce du reconfinement, selon une enquête de l'Ifop. La période de Noël étant synonyme de joie, on comprend aisément le besoin de s’y raccrocher.

« L’ambiance cette année est tellement morose que cela a remonté le moral de la famille. Même mon mari qui n’apprécie pas forcément ces décorations m’a dit "ça fait du bien, c’est moins triste" », raconte Dominique. « J’ai décoré mon sapin et la maison dès le 11 novembre afin de sortir de cette morosité ambiante et de mettre un peu de joie et de bonheur dans mon appartement. Ça me rappelle les moments heureux et me fait oublier cette période tristounette », ajoute Myriam.

L’influence des téléfilms

Sans compter que la télévision nous met tôt dans l’ambiance, avec les téléfilms de Noël diffusés depuis le 2 novembre. « Forcément, ça donne envie, explique Coline. C’est tellement magique l’ambiance de Noël et je crois que j’en avais besoin encore plus que jamais. Cette année est dure pour tous et forcément, on cherche du réconfort dans des activités qui font du bien. »

« Et puis il n’y a pas de honte à faire sa déco bien avant », conclut Malorie.