Attentat de Conflans : Le rectorat reconnaît une « maladresse » après une offre d’emploi pour un poste de professeur au collège de Samuel Paty

VERSAILLES Le rectorat de Versailles a reconnu « une annonce inappropriée »

J.-L.D. avec AFP

— 

Une plaque hommage à Samuel Paty à Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes).
Une plaque hommage à Samuel Paty à Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). — Frederic DIDES/SIPA

Le rectorat de Versailles (Yvelines) a reconnu dimanche ce « une maladresse » après la publication, vite retirée, d’une offre d’emploi pour un poste de professeur d’histoire-géographie dans le collège de Conflans-Sainte-Honorine où enseignait Samuel Paty. Ce n’est pas spécifiquement le poste de l’enseignant, décapité mi-octobre après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, qui était à pourvoir, a expliqué le rectorat.

« Deux enseignants expérimentés, titulaires et volontaires ont été nommés depuis deux semaines pour prendre en charge les élèves de Samuel Paty au collège du Bois d’Aulne », a-t-il détaillé, tout en reconnaissant que « cette annonce inappropriée » était une « maladresse ».

Une annonce jugée insupportable

L’offre, qui n’est maintenant plus en ligne, a été retirée du site de Pôle emploi quelques heures après avoir été publiée dimanche. Proposant un CDD de 10 mois, elle visait à pourvoir un poste de professeur d’histoire-géographie. « Débutant accepté », précisait-elle.

Sur Twitter, la section de Versailles du Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, a dénoncé une annonce « insupportable » et s’est félicitée de son retrait, rappelant l « 'exigence d’un traitement sérieux et digne de cette situation ».

Un recrutement bien en cours

Le rectorat précise également que « certains personnels du collège sont actuellement en arrêt de travail » mais que « la quasi-totalité d’entre eux ont été remplacés », dans cet établissement encore très marqué par l’assassinat de Samuel Paty.

Dans ce contexte, et « pour anticiper d’éventuels nouveaux besoins sur l’établissement, le recrutement d’un autre enseignant d’histoire-géographie est en cours ».