Les 5 infos dans le rétro du week-end : Quatre policiers face à la justice, le Conseil d’Etat et les cérémonies religieuses, la réforme des retraites et les JO de Tokyo

ACTU Pas la peine de suivre l’actu, 20 Minutes vous récapitule l’essentiel chaque dimanche soir

Armelle Le Goff

— 

Un manifestant à Marseille samedi 28 novembre 2020
Un manifestant à Marseille samedi 28 novembre 2020 — Daniel Cole/AP/SIPA

On a bien compris que 2020 ne nous ferait aucun cadeau. Alors autant s’autoriser à fermer les écoutilles le week-end et à zapper l’actualité. Mais avant la reprise de demain lundi, quelques rappels utiles pour ne pas avoir l’air trop benêt en visio.

1-Quatre policiers face à la justice

Au lendemain d’une forte mobilisation en France contre la proposition de loi sécurité globale et contre les violences policières, les quatre policiers accusés du tabassage de Michel Zecler, un producteur noir, ont été remis à la justice ce dimanche à la mi-journée.

Une enquête est ouverte contre eux pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique », avec la circonstance aggravante de racisme, et « faux en écriture publique ».

Trois jours après l’éclatement de ce scandale et dans un contexte politique tendu, le procureur de Paris Rémy Heitz a tenu à 17 heures une conférence de presse lors de laquelle il a annoncé que le parquet avait requis la mise en examen des policiers mis en cause et le placement en détention provisoire de trois d’entre eux.

2-Plus de 30 personnes aux cérémonies religieuses ?

Le Conseil d’État a ordonné au gouvernement de revoir dans les trois jours son décret limitant à 30 personnes le nombre de fidèles autorisés à assister aux cérémonies religieuses. Les évêques qui ont rendez-vous ce dimanche avec Jean Castex souhaitent une jauge fixée en fonction de la taille des édifices.

Dans un communiqué, la Conférence des évêques de France (CEF) a estimé avec cette décision du Conseil d’État, « le droit avait ainsi été rétabli et la raison reconnue ».

Le pape François célébrant une messe ce dimanche 29 novembre 2020.
Le pape François célébrant une messe ce dimanche 29 novembre 2020. - Gregorio Borgia/AP/SIPA

3-Crise : Elisabeth Borne (Travail) s’oppose à Bruno Le Maire (Finances)

La ministre du Travail Elisabeth Borne s’est opposée nettement dimanche à son homologue des Finances Bruno Le Maire qui a qualifié la réforme des retraites de « priorité absolue » pour rembourser la dette du Covid.

« La priorité absolue, c’est de sortir la crise sanitaire économique, sociale, de protéger les emplois, c’est l’avis unanime des partenaires sociaux », a répondu Elisabeth Borne, interrogée lors de l’émission « Dimanche en politique » sur France 3 sur les déclarations de son collègue.

Dans Le Parisien dimanche, Bruno Le Maire dit avoir « la conviction forte » que la réforme des retraites devait être « la priorité absolue ».

Autre point de désaccord entre les deux ministres, le sens de la réforme. Pour Elisabeth Borne, « c’est une réforme de la justice sociale, qui vise à mettre en place un système universel plus équitable.

4-Covid-19 : MG France voudrait une vaccination locale

Les professionnels de santé libéraux doivent se voir confier « la responsabilité de l’organisation » de la vaccination contre le Covid-19 « au niveau local, en lien avec les collectivités territoriales », estime le président du syndicat de médecins généralistes MG France, dans un entretien au Journal du dimanche.

La stratégie vaccinale française sera présentée la semaine prochaine par le gouvernement, avec l’objectif de démarrer la campagne fin 2020-début 2021.

L’épidémie a fait 52.127 morts à l’hôpital et en Ehpad, selon les données communiquées samedi soir par Santé publique France, qui a comptabilisé 213 décès en milieu hospitalier en 24 heures, contre 396 la veille.

5-Le report des JO de Tokyo pourrait coûter 1,6 milliard d’euros

Le report d’un an des Jeux olympiques de Tokyo-2020, en raison de la pandémie de coronavirus, pourrait coûter 1,6 milliard d’euros supplémentaires par rapport au budget initial de 10,7 milliards d’euros, soit une augmentation de 15 %, a révélé dimanche un quotidien japonais.

Le plus grand évènement sportif au monde, reporté en raison de la pandémie, devrait finalement débuter le 23 juillet 2021.