Coronavirus : Moins de 4.000 patients en réanimation, 396 décès en 24 heures

EPIDEMIE Le nombre de personnes hospitalisées est aussi en baisse, après un pic de plus de 33.000 malades au 16 novembre

20 Minutes avec AFP

— 

Des équipes de désinfection, à Nice.
Des équipes de désinfection, à Nice. — SYSPEO/SIPA

La pression a continué de s'alléger sur le système hospitalier avec un passage sous le cap des 4.000 patients en réanimation et une baisse du nombre des hospitalisations liées au coronavirus, selon les données de Santé publique France publiées ce vendredi.

L'épidémie a quand même provoqué la mort de 396 personnes à l'hôpital en vingt-quatre heures, contre 340 jeudi, portant le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie à 51.914. Le plus grand nombre de morts enregistré en vingt-quatre heures pendant la deuxième vague a été mesuré le 9 novembre, avec 551 décès. Les autres principaux indicateurs de la pandémie sont plus favorables.

12.400 nouveaux cas, un nombre en décrue

Les hôpitaux comptent désormais 3.871 patients en réanimation, contre 4.006 jeudi, avec 206 nouvelles admissions sur vingt-quatre heures. Le nombre de personnes hospitalisées est aussi en baisse, avec 28.620 personnes hospitalisées, après un pic de plus de 33.000 patients le 16 novembre.

Même scénario pour le nombre de nouveaux cas de contaminations, qui est de 12.459 sur la dernière journée, contre plus de 13.500 la veille. Et même constat pour le taux de positivité des tests (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées), qui s'établit à 11,7%, après 12,2% jeudi et 13% mercredi dernier.

Santé publique France, dans son point hebdomadaire, estime que le pic des nouvelles contaminations liées au Covid-19 a eu lieu la semaine du 26 octobre et celui des hospitalisations la semaine suivante. Ces baisses interviennent alors que la France se prépare à rouvrir ses petits commerces samedi, et que les mesures concernant les déplacements personnels seront allégées.