Producteur tabassé à Paris : Emmanuel Macron se dit « très choqué » par la vidéo

VIOLENCES POLICIERES Samedi dernier, un producteur de musique a été victime d’un tabassage par trois policiers dans le 17e arrondissement de Paris

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron devant un sapin.
Emmanuel Macron devant un sapin. — ludovic MARIN / AFP

Samedi dernier, un homme noir, producteur de musique, a été victime d’un tabassage par trois policiers dans le 17e arrondissement. Au lendemain de ces révélations par le site Loopsider, Emmanuel Macron s’est dit « très choqué », a indiqué ce vendredi l’Elysée, une première réaction officielle du chef de l’Etat sur cette affaire qui déclenche une polémique y compris au sein de sa majorité.

« La révocation »

Le président de la République a reçu jeudi son ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et lui a demandé de prononcer des sanctions très claires contre les policiers, a-t-on par ailleurs appris de source gouvernementale. Interrogé sur le plateau de France 2, Gérald Darmanin a affirmé qu’il demanderait « la révocation » des policiers impliqués dans l’agression de ce producteur de musique.

Les images des violences contre le producteur « sont extrêmement choquantes », a déclaré Gérald Darmanin. « Dès que j’ai pris connaissance de ce qui s’était passé, j’ai demandé la suspension de ces policiers. Dès que les faits seront établis par la justice, je demanderai la révocation de ces policiers », a poursuivi le ministre.