Coronavirus à Perpignan : Malgré la jauge imposée, l'évêque appelle à ne pas compter les fidèles dans les églises

EPIDEMIE Le Premier ministre a indiqué que 30 personnes maximum pourraient être accueillies dans un lieu de culte

Nicolas Bonzom

— 

Dans une église (illustration)
Dans une église (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Le Premier ministre, Jean Castex, l’a rappelé jeudi : dans les lieux de culte, la jauge est limitée à 30 personnes, en raison de l’épidémie de Covid-19.

L’évêque de Perpignan (Pyrénées-Orientales) évoque, dans un communiqué publié sur le site du diocèse de Perpignan/Elne, une « profonde injustice » quant à cette décision, et invite les curés à ne pas compter les fidèles dans les églises.

« J’en prends l’entière responsabilité »

« Nous restons dans l’incompréhension devant une telle décision, étant donné que dans nos églises nous avons toujours respecté scrupuleusement les gestes barrières, écrit Norbert Turini. Toutefois, nous respecterons cette jauge qui nous est imposée et nous veillerons à ce que les règles sanitaires soient strictement observées. »

Cela dit, l’évêque demande aux curés « de ne pas s’ériger en "comptables" de leurs assemblées dominicales et donc de ne pas rejeter si tel était le cas, la 31e personne et les suivantes qui se présenteraient. J’en prends l’entière responsabilité et si cela s’avère nécessaire, j’en répondrai personnellement devant les pouvoirs publics. »

Jean Castex a indiqué, jeudi, que la jauge évoluerait « progressivement, en fonction de la situation sanitaire et de l’échéance du 15 décembre », précisant que « les lieux de culte ont été en France comme ailleurs des lieux de contamination ».