Pyrénées : Faute de ski dans les stations françaises, faut-il se rabattre sur Andorre ?

GLISSE Les annonces de Jean Castex ont jeté un froid dans les stations de ski françaises. En Andorre, on se prépare, mais le manque de neige inquiète

Nicolas Stival

— 

Des skieurs en Andorre. Illustration.
Des skieurs en Andorre. Illustration. — Kiko Calvo / Superstock / Sipa
  • Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi qu’il ne serait pas possible de skier dans les stations françaises lors des fêtes de Noël.
  • Si les deux grands domaines d’Andorre ont repoussé leur date initiale d’ouverture, il sera sans doute possible pour les Français d’y accéder fin décembre.
  • Pour l’instant, la neige manque à l’appel.

Depuis l’annonce faite par Jean Castex ce jeudi de ne pas permettre l’ouverture des remontées mécaniques lors des vacances de Noël, professionnels des stations de ski et élus sont vent debout. Ils demandent au Premier ministre de reconsidérer sa position dans une lettre ouverte où sont mis en exergue d’évidents enjeux économiques. Certains craignent aussi la concurrence étrangère.

Côté Pyrénées, elle pourrait venir d’Espagne mais surtout d’Andorre, qui attire chaque année des milliers de Français dans ces deux grands domaines, Granvalira/Ordino-Arcalis et Vallnord Pal-Arinsal.

Mais déjà, sera-t-il possible de franchir la frontière au Pas de la Case lorsque Paris permettra la libre circulation, le 15 décembre ? « Oui », répond clairement l’ambassade d’Andorre en France. Et sans test PCR à présenter : « Nos frontières sont restées ouvertes, car il n’y a pas eu de second confinement en Principauté. Dès que les Français, comme les Espagnols, seront autorisés à circuler [ce qui sera le cas le 21 décembre en Catalogne], ils seront les bienvenus. »

Vers une ouverture le 19 décembre

Les amoureux de paysages de montagne et d’achats détaxés seront ravis. Et les skieurs ? Initialement programmée le 4 décembre, l’ouverture des stations a été repoussée, ont indiqué Granvalira et Vallnord, contactés par 20 Minutes. « On ne sait pas encore quand la saison démarrera, ça dépendra des conditions météo et pour l’instant il n’y a pas de neige, précise le second domaine. Normalement, dans les prochains jours, les températures vont chuter et on pourra en produire. »

L’horizon du 19 décembre est évoqué par la presse andorrane. Une communication officielle est imminente. Le sujet est extrêmement sensible : L’Indépendant cite Xavier Espot Zamora, le chef du gouvernement de ce petit pays d’environ 77.000 habitants, qui indique que la saison de ski représente 30 à 40 % du PIB…

Mais y aura-t-il de la neige à Noël ? L’association Météo Pyrénées fait la pluie et le beau temps sur la chaîne. Cette équipe de bénévoles affine les prévisions : « Il va neiger un peu d’ici dimanche, surtout sur l’est de l’Andorre, mais pas grand-chose. Peut-être 10-15 cm et au-dessus de 2.000-2.200 m. Ensuite ça n’est pas vraiment calé pour début décembre. On pourrait avoir une descente d’un minimum dépressionnaire vers le Portugal qui ramènerait pas mal d’humidité en versant sud, mais c’est à confirmer. »

Conclusion : « Le grand froid n’est pas au programme mais certaines nuits, les Andorrans pourront produire de la neige. » Alors que les stations françaises devraient avoir le tire-fesses triste, les domaines de Grandvalira et Vallnord seront donc probablement ouverts pour les fêtes de fin d’année. Même si le joli manteau blanc risque d’avoir des trous.