Coronavirus : Une aide de 900 euros par mois pour les travailleurs précaires jusqu’en février, confirme Castex

EPIDEMIE Le Premier ministre a indiqué lors de sa conférence de presse que cette aide concernera les saisonniers, intermittents ou extras, soit environ 300.000 personnes

20 Minutes avec AFP
— 
Jean Castex lors de sa conférence de presse, ce jeudi à Matignon.
Jean Castex lors de sa conférence de presse, ce jeudi à Matignon. — AFP

Jean Castex a confirmé ce jeudi la création d’une aide spécifique pour les travailleurs précaires, saisonniers, intermittents ou extras, qui « travaillaient beaucoup » l’an dernier. Mise en place à compter du 1er novembre, elle prendra la forme d’une « garantie de ressource de 900 euros par mois » jusqu’en février 2021, a annoncé le Premier ministre lors de la conférence de presse gouvernementale destinée à détailler les mesures d’allégement du confinement annoncées par Emmanuel Macron mardi pour faire face à l’épidémie de coronavirus.

« Il s’agit d’une réponse exceptionnelle pour les 400.000 extras de la restauration […], les permittents de l’événementiel, ou d’autres secteurs inscrits à Pôle emploi », a déclaré Jean Castex. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a précisé que l’aide concernera « ceux qui ont travaillé plus de 60 % du temps en 2019 ».

Dans un entretien aux Echos publié ce jeudi matin, Elisabeth Borne avait évoqué la création d'un aide individualisée versée Pôle emploi​​, qui concernera « environ 300.000 personnes, dont 70.000 jeunes ».

Parmi les autres points abordés concernant les plus précaire, le Premier ministre a également annoncé la création de 20.000 jobs pour les étudiants précaires et le doublement des aides d’urgence versées par les Crous.