Coronavirus en Isère : Deux personnes soupçonnées d‘organiser des soirées clandestines dans une discothèque, arrêtées

ENQUETE Deux personnes ont été placées en garde à vue, mercredi, pour avoir continué de planifier des événements malgré la fermeture imposée du Cesar Palace, une discothèque située à Grenay (Isère)

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'une discothèque.
Photo d'illustration d'une discothèque. — Pixabay

La gendarmerie a effectué une descente dans une discothèque située en Isère, mercredi matin. Les enquêteurs ont saisi tout le matériel de sono du Cesar Palace à Grenay, comme l’indique Le Dauphiné Libéré. Ayant notamment repéré des vidéos sur les réseaux sociaux, ils soupçonnent la tenue de soirées clandestines récentes dans cet établissement. Deux personnes ont été interpellées mercredi. Il s’agirait d’après Le Dauphiné Libéré de la gérante de la discothèque et de son frère, salarié du Cesar Palace.

Les soirées clandestines pourraient remonter au mois d’octobre, avant le confinement, lorsque les discothèques françaises devaient toutes fermer leurs portes. Les deux suspects ont été placés en garde à vue dans le cadre d‘une enquête ouverte pour non-respect de fermeture en période sanitaire, mise en danger de la vie d’autrui et exécution d’un travail dissimulé.