Villeurbanne : Shooté au gaz hilarant, il provoque un grave accident de la route et finit en prison

VILLEURBANNE Le suspect, qui a accusé l’un de ses amis d’être le conducteur, a été placé en détention provisoire après avoir été présenté au parquet de Lyon

C.G.

— 

Le protoxyde d'azote, aussi connu sous le nom de gaz hilarant, est stocké dans ces cartouches
Le protoxyde d'azote, aussi connu sous le nom de gaz hilarant, est stocké dans ces cartouches — SIPA PRESS

Un Villeurbannais de 21 ans vient de passer une première nuit en prison. Le jeune homme a été écroué mardi en attendant d’être jugé en comparution immédiate. Les enquêteurs le soupçonnent d’être à l’origine d’un grave accident de la circulation, deux mois plus tôt à Villeurbanne.

Le 6 septembre, il roulait au volant de la voiture de son père et transportait quatre passagers lorsqu’il a perdu le contrôle de son véhicule. Trois de ses amis ont été gravement blessés et transportés à l’hôpital, rappelle la sûreté du Rhône.

Claquettes et ballons de baudruche

L’individu, qui n’avait pas le permis et qui conduisait une voiture non assurée, a d’abord nié être à l’origine de l’accident, préférant accuser l’un de ses passagers. Mais les enquêteurs ont eu des doutes lorsqu’ils ont retrouvé une paire de claquettes sous les pédales du conducteur ainsi que… des ballons de baudruche. Ils ont rapidement découvert que le suspect, identifié comme étant le conducteur par plusieurs témoins, avait reniflé à plusieurs reprises du gaz hilarant en roulant. Ce qui lui avait causé une perte de connaissance.

Le jeune homme a fini par admettre avoir consommé ce gaz tout en continuant à nier être le conducteur. Le parquet a toutefois décidé de le placer en détention provisoire.