Non, les supermarchés Action ne proposent pas 140 € en bons d’achat. C'est une arnaque !

FAKE OFF Un formulaire relayé sur Facebook prétend offrir 140 € de bons d’achat dans les supermarchés de l’enseigne Action. Méfiez-vous, il s’agit d’une (nouvelle) tentative d’hameçonnage

Tom Hollmann

— 

Relayée sur Facebook, un formulaire douteux prétend permettre de gagner 140 € de bons d'achat valable chez Action. Il s'agit d'une arnaque.
Relayée sur Facebook, un formulaire douteux prétend permettre de gagner 140 € de bons d'achat valable chez Action. Il s'agit d'une arnaque. — Tom Hollmann
  • Un formulaire aux couleurs de l’enseigne Action, très viral sur Facebook, prétend offrir 140 € de bons d’achat.
  • Contactée par 20 Minutes, l’enseigne a confirmé qu’elle n’était pas à l’initiative d’une telle opération.
  • Il s’agit en réalité d’une tentative de « phishing », ou d’« hameçonnage ».

« Action est solidaire de la Nation et offre 140 € de coupons gratuits à tous. » Nous vous avons plusieurs fois alerté sur une arnaque similaire qui concernant les magasins E.Leclerc. Cette fois, c’est au tour de l’enseigne néerlandaise Action d’être visée. Même montant, même méthode : des publications Facebook vous invitent à cliquer sur un lien et à répondre à un questionnaire pour obtenir un bon d’achat valable jusqu’au 31 décembre 2020.

Relayée sur Facebook, un formulaire douteux prétend permettre de gagner 140 euros de bons d'achat valable chez Action.
Relayée sur Facebook, un formulaire douteux prétend permettre de gagner 140 euros de bons d'achat valable chez Action. - Tom Hollmann

FAKE OFF

Contacté par 20 Minutes, l’enseigne Action a confirmé qu’elle n’était pas à l’origine de cette opération. D’autant qu’il s’agit d’une tentative de « phishing », ou d'« hameçonnage » : au fil du questionnaire, le site Internet frauduleux récupère certaines de vos informations personnelles (nom, âge, adresse…), puis vous invite à partager le lien à dix personnes pour obtenir votre dû. Sauf que, au final, le bon d’achat n’existe pas, vous avez donné certaines de vos informations personnelles et rendu la publication Facebook encore plus virale.

Comment ne plus se faire avoir ?

Plusieurs méthodes permettent d’identifier ces faux sites et fausses promotions. D’abord, la totalité des enseignes de grande distribution disposent d’une connexion sécurisée sur leurs sites Web. Pour vous en assurer, vérifiez qu’un petit cadenas s’affiche à gauche de l’URL du site Internet dans votre navigateur. Sur une page sécurisée, un message apparaît lorsqu’on clique sur ce cadenas : « Vos informations, comme vos mots de passe, ou vos numéros de carte de paiement, sont privées lorsqu’elles sont transmises à ce site. » Le message inverse apparaît sur un site non sécurisé.

Une autre astuce très simple consiste à descendre en pied de page, pour chercher les « Mentions légales » du site Internet. Elles rassemblent les renseignements à faire figurer sur un site Web marchand. Ces informations sont destinées à permettre l’identification des responsables du site (éditeur, blogueur, responsable de publication…). Si cette rubrique n’existe pas, prudence…

Enfin, n’hésitez pas à comparer le site vers lequel vous renvoie le lien au site Web officiel de l’enseigne. Il est courant que la charte graphique ne corresponde pas, que les formulations soient douteuses ou même grossièrement traduites de l’anglais : « Toutes les questions ont été répondues », est-il par exemple possible de lire sur le faux site Internet usurpant l’identité d’Action.