Coronavirus : Que sera-t-il possible de faire pour Noël et les fêtes de fin d’année ? Le point sur les annonces de Macron

EPIDEMIE La limite de déplacement à 20 km autour du domicile, annoncée par Emmanuel Macron lors de son allocution ce mardi, aura pris fin le 15 décembre

Cl.G.

— 

Confinement : Déplacements, commerces, Noël... les annonces d'Emmanuel Macron — 20 Minutes

C’est la question que se posaient beaucoup d’entre nous. Dans quelles conditions sera-t-il possible de célébrer les fêtes de fin d’année après la deuxième vague de coronavirus ? Les annonces d' Emmannuel Macron lors de son allocution ce mardi clarifient les choses. Comme annoncé, l’exécutif a choisi un allègement du confinement en douceur pour permettre aux Françaises et aux Français de se retrouver pour Noël.

Premier point : dès samedi 28 novembre 2020, les lieux de culte pourront à nouveau accueillir des offices « dans la limite de 30 personnes », a indiqué le président de la République. Ainsi, les chrétiens pourront assister aux traditionnelles messes de Noël, mais en comité restreint.

Voyages, voyages

Quid des déplacements ? Une limite de 20 km autour du domicile et pour une durée maximale de trois heures entrera en vigueur le 28 novembre. Mais elle prendra fin le 15 décembre. Les voyages seront donc autorisés pour les fêtes.

Et si un couvre-feu est prévu à partir de 21h à partir de cette date du 15 décembre, Emmanuel Macron a annoncé des exceptions permettant de circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre « pour partager ces moments en famille ». Toutefois, « les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés ». De manière générale, le chef de l’Etat a invité à continuer d’éviter les rassemblements dans la sphère privée.

Pas de ski

Pour ce qui concerne les cadeaux, pas d’inquiétude : les commerces « non essentiels » pourront eux aussi rouvrir à partir de ce samedi, mais jusqu’à 21h maximum et selon des « protocoles sanitaires stricts ». Les restaurants resteront en revanche fermés jusqu’au 20 janvier au moins. « Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5.000 cas par jour […], les restaurants pourront rouvrir », a souligné le chef de l’Etat, sans évoquer les bars.

Pas de vacances aux sports d’hiver non plus : « Il me semble impossible d’envisager une ouverture pour les fêtes », a annoncé Emmanuel Macron.