Coronavirus dans les Pyrénées-Orientales : La marque Florette cède ses stocks invendus à des associations

COUP DE POUCE Les fruits et les légumes frais étaient notamment destinés à McDonald's

N.B.

— 

Une salade (illustration)
Une salade (illustration) — Valery Matytsin/TASS/Sipa USA/SIPA

La marque Florette, célèbre pour ses crudités en sachets, a fait don de ses invendus, en raison de la crise du Covid-19, à des associations d’aide alimentaire.

La filiale du groupe chargé de la transformation des fruits et des légumes, Florette Food Service, basée à Torreilles (Pyrénées-Orientales), a cédé plus de 30 tonnes de produits, dont des salades, des fruits et des légumes frais à Cœurs résistants, Aubépine, l’Epicerie de l’Espérance et Au panier garni, qui aident les plus démunis.

Avec une start-up

Ces denrées étaient destinées aux restaurants McDonald’s en France. Mais « à la suite des dernières mesures gouvernementales prises dans le cadre de la crise sanitaire, les clients de Florette Food Service font face à une baisse de leur activité », indique le groupe Florette, qui a fait appel pour mettre en place ce geste à Phénix, une start-up qui développe des solutions pour que les invendus ne finissent pas à la poubelle.

« Comme nous l’avons fait lors du premier confinement, il était essentiel pour nous de valoriser nos produits frais invendus en étant solidaire », note Pierre Méliet, le directeur général de Florette France. Et éviter, par la même occasion, le gaspillage.