Nantes : Les dix bâtiments de l'agglomération dont la beauté est contestée

ARCHIMOCHE? « 20 Minutes » s'intéresse aux bâtiments qui ne laissent pas indifférents. Certains les qualifient de « laids », d'autres apprécient leur architecture.

J.U.

— 

Les bâtiments qui ne laissent pas indifférents les Nantais — 20 Minutes
  • Dans le paysage, on ne voit que ces bâtiments. Massif, trop haut, pas harmonieux, raté, etc. sont les adjectifs qui reviennent pour évoquer ces constructions qui au final sont devenues des emblèmes de nos villes.
  • Dans sa série, 20 Minutes s'intéresse aux bâtiments qui ne laissent pas indifférents, qui détonnent voire que certains qualifient de « laids ». Voici ceux qui font parler à Nantes.

Le château des Ducs, la tour LU… Nantes regorge de joyeux architecturaux, appréciés des touristes et des habitants. Mais ces derniers ne mâchent pas leurs mots lorsqu’on les interroge sur les bâtiments les plus laids de l’agglo. « Il y a un manque d’harmonie dans le centre-ville, estime par exemple Lélé, qui a répondu à notre appel à témoignages sur notre page Facebook. Aucune cohérence entre le bâti et l’utilisation qui en est faite ! »

Notre première catégorie pourrait s’appeler les « ça tombe bien ». Car parmi les réponses, beaucoup de Nantais ont des griefs contre des bâtiments justement déjà choisis pour faire l’objet d’une transformation ! Le plus cité est sans doute le bâtiment Cap 44 (qui doit bientôt être métamorphosé pour accueillir le musée Jules-Verne notamment) qualifié par Nelly de « verrue bleue ». « Ce gros immeuble est extrêmement laid, et il gâche la vue sur la Loire », estime Matthieu sur notre page Facebook. Dans la même lignée, le CHU, « tellement moche » pour Manon, doit quant à lui carrément déménager sur l’île de Nantes. La tour Bretagne, elle, a récemment fermé pour un lifting radical, à l’intérieur comme à l’extérieur. Ouf !

Cité radieuse, Sillon de Bretagne, île de Nantes…

Un autre bâtiment, lui, devrait rester tel qu’il est… au grand dam des internautes. Il s’agit de la Cité radieuse du Corbusier, sortie de terre en 1955 à Rezé et dans de nombreux commentaires. « J’adore le concept d’avoir école, magasins et appartements dans le même bâtiment mais c’est pas super esthétique, les couleurs font un peu mal aux yeux », observe Jean-Marc. D’autres sont plus cash : « Immonde », « dégueu », ce « bloc de béton », comme le désigne Kiki, ne fait pas l’unanimité. Tout comme le palais de justice, de l’architecte Jean Nouvel, qui fait parler de lui depuis son inauguration en 2000… « C’est triste, impersonnel, noir ! », tranche Thomas.

D’autres bâtiments ont été cités, probablement pour leur look sévère : le commissariat Waldeck-Rousseau (ouvert en 2008), mais aussi le Sillon de Bretagne, ce gigantesque immeuble de Saint-Herblain dont l’un des plus célèbres locataires a été Jean-Marc Ayrault. Plus récents, le Carré Feydeau mais surtout les nouveaux logements qui poussent sur l’île de Nantes ne plaisent pas à tout le monde. « Dommage, écrit Harmonie. Ce coin aurait été bien mieux avec des bâtiments plus aérés et végétalisés ».