C’est l’heure du BIM : La loi sur les séparatismes dévoilée, émotion attendue au procès Daval et victoire des Bleus

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

X.M.

— 

Une femme en niqab dans les rue de Paris en 2018 (illustration).
Une femme en niqab dans les rue de Paris en 2018 (illustration). — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Ce que contient de projet de loi du gouvernement sur les « séparatismes »

Le gouvernement a mis la dernière main à son projet de loi destiné à lutter contre l’islam radical et les « séparatismes » en le complétant avec des dispositions contre la haine en ligne, annoncées par Emmanuel Macron après l’assassinat de  Samuel Paty. Ce texte ne reprend pas le terme de « séparatismes » employé par le chef de l’Etat lors de son discours du 2 octobre au Mureaux (Yvelines), où il avait appelé à « s’attaquer au séparatisme islamiste ». Ni celui de « laïcité ». Sobrement, il s’intitule « projet de loi confortant les principes républicains ». Comme souhaité par Emmanuel Macron, le projet de loi crée notamment un délit réprimant la haine en ligne et des sanctions spécifiques pour les pressions exercées sur des agents de l’Etat ou des élus.

Au procès Daval, la confrontation avec les beaux-parents attendue ce mercredi

C’est une journée cruciale qui doit se tenir ce mercredi au procès Daval. L’accusé va être confronté à ses anciens beaux-parents, déterminés à demander des comptes à celui qui a longtemps joué les veufs éplorés. La mère d’Alexia, Isabelle Fouillot attend de cette audition qui s’annonce décisive et intense que Jonathann « craque encore une fois ».

Les Bleus terminent l’année sur une victoire grâce à l’increvable Giroud

Déjà sûre de terminer première de sa poule après son beau succès à Lisbonne, l’équipe de France a achevé comme il se devait cette première phase de la Ligue des nations en battant la Suède mardi soir 4 buts à 2. C’est surtout une rencontre qui a permis à Deschamps de faire d’ultimes essais et à Giroud de se rassurer. Notre envoyé spécial au Stade de France, Nicolas Camus, analyse pour vous ce match qui permet à DD et à ses joueurs de conclure d’une belle manière 2020.