Accident à Millas : Trois ans après le drame, le trafic ferroviaire a repris intégralement

TRAIN Il restait un dernier tronçon à rouvrir, entre Prades et Villefranche-de-Conflent

Nicolas Bonzom

— 

A Millas, le bus scolaire a été coupé en deux.
A Millas, le bus scolaire a été coupé en deux. — N. Bonzom / Maxele Presse

Le 14 décembre 2017, la collision entre un TER et un car scolaire a causé la mort de six collégiens, sur un passage à niveau, à Millas (Pyrénées-Orientales).

Près de trois ans après le drame, le trafic ferroviaire a repris lundi matin, entre Prades et Villefranche-de-Conflent. Il avait été interrompu depuis l’accident. « Ce fut une attente très, très longue qui ne s’est jamais produite en France », a confié Enric Balaguer, le président de Train en Têt, l’association qui œuvrait pour le retour de la ligne. Jusqu’ici, les habitants (et les touristes) prenaient le bus, mais c’était deux fois plus long.

Le dernier tronçon encore fermé

Il s’agit du dernier tronçon encore fermé, depuis le drame du 14 décembre 2017.

Les autres avaient pu rouvrir petit à petit, notamment entre Perpignan et l’Ille-sur-Têt, en mai dernier. Ce dernier tronçon ferroviaire n’avait pas pu ouvrir jusqu’ici aux trains car un glissement de terrain, lors de la tempête Gloria, au début de l’année, l’avait fortement endommagé. Des travaux « très complexes » avaient été engagés par la SNCF.