Cinq infos dans le rétro : momies, mégafête et prières de rue dans toute la France

ACTU Si jamais vous avez passé le week-end loin de votre téléphone ou de votre ordinateur, voici l’essentiel de l’actualité de ces samedi 14 et dimanche 15 novembre 2020.

Laurent Bainier

— 

Des archéologues passent une momie aux rayons X.
Des archéologues passent une momie aux rayons X. — Ahmed HASAN / AFP

Le dimanche, il y a deux choses qui ne changent jamais. Lewis Hamilton gagne un Grand Prix de F1 et 20 Minutes publie ses Cinq infos dans le rétro, une sélection des infos immanquables du week-end à destination de ceux qui les ont quand même manqués…

1. L’horreur à Cholet

Il aurait attaqué ses victimes avec ses pieds et ses mains. Un homme de 35 ans ayant connu récemment de fragilités psychiatriques a tué deux hommes et blessé une personne âgée samedi. Il s’est dit « guidé par Dieu pour agir », a expliqué dimanche le procureur de la République d'Angers. Le suspect a été interpellé dans son appartement, proche des lieux des agressions, deux heures après les faits, sans incident. Le mis en cause assure avoir fait un « burn-out » et dit avoir travaillé comme commercial à Cholet il y a quelques années. « Il a fait l’objet d’une hospitalisation sous contrainte pendant un an et en serait sorti l’été dernier », d’après Eric Bouillard. 

2. Prière de ne pas prier ce dimanche

Un peu partout en France, des chrétiens se sont réunis dans la rue pour réclamer le droit d’assister à nouveau à des messes. Et un peu partout en France, ils ont été verbalisés. A Aix, c’est une trentaine de fidèles ultraorthodoxes qui ont bravé l’interdiction de se réunir et récolter des PV. A Bordeaux, les organisateurs d’un rassemblement, au cours duquel certains participants ont entonné des prières, sont convoqués au commissariat. Notre rédaction nantaise a bravé la pluie ce matin pour rendre visite aux trois cents catholiques qui manifestaient ce dimanche place Graslin. Un reportage à lire ici...

A lire aussi : Dans le Finistère, c’est l’accès à l’océan qui attise la colère de certains habitants. Après l'homme au slip, ce sont des sirènes à pancarte qui ont relayé leurs griefs ce week-end.

3. Une mégafête qui dégénère dans le Val-de-Marne

Un loft de 300 m2 converti en boîte de nuit clandestine, une douzaine de policiers qui se retrouvent pris à partie par une centaine de participants alors qu’ils tentaient d’évacuer les lieux et la nuit de vendredi à samedi vire à la bataille rangée à Joinville-le-Pont. Le propriétaire du pavillon, l’organisateur de la soirée clandestine ainsi qu’une troisième personne ont été mis en garde à vue, dimanche. Par ailleurs, la préfecture de police a indiqué qu’au moins un des participants était positif au Covid-19. Elle invite donc l’ensemble des personnes présentes « à se faire dépister dans les meilleurs délais et à s’isoler au moins jusqu’à réception des résultats de leur test ».

A lire aussi : Les soirées clandestines existent mais elles restent un phénomène marginal. C’est l’enseignement principal de cet article qu’écrivait il y a dix jours notre service Paris au sujet des nuits de la capitale.

4. Les Bleus dans le Final 4

Les matchs se suivent (à la télé) et ne se ressemblent pas. Trois jours après nous avoir infligé une purge contre la Finlande en amical, l’équipe de France de foot s’est brillamment rattrapée en battant le Portugal chez lui samedi soir (0-1). Archi-dominateurs pendant plus d’une heure avant de logiquement baisser le pied face aux attaques répétées des coéquipiers de Cristiano Ronaldo, les Bleus ont assuré la première place du groupe en même temps que leur ticket pour le Final 4 de la Ligue des nations.

A lire aussi : L’autre bonne nouvelle du soir, c’est l’excellent niveau de forme affiché par le milieu de la Juve Adrien Rabiot. Oubliée la lettre enflammée de 2018, le Duc est de nouveau dans les petits papiers de DD et c’est de bon augure pour l’Euro 2021.

5. Profusion de sarcophages en Egypte

C’est l’article le plus partagé du week-end sur notre site et en ces temps d’infos moroses et de faits divers atroces, cela ne fait que renforcer l’estime que nous vous portons, lecteurs férus de belles histoires. En Egypte, non loin du Caire, des archéologues ont mis au jour une centaine de sarcophages intacts appartenant à des hauts responsables de la Basse époque et de la période ptolémaïque. Ils ont alors ouvert un des cercueils à l’intérieur duquel reposait une momie enveloppée dans un linceul orné de hiéroglyphes colorés. Et là… J'en dis pas plus.

A lire aussi : En Belgique, on n’a pas de pharaons mais on a des pigeons – oiseau à la robe grise, dans l’enfer des villes à mon regard tu te dérobes, etc., etc. Et certains de ces volatiles se vendent à des sommes folles. C’est le cas de New Kim qui a été adjugé cet après-midi à 1,6 million d'euros. On vous explique pourquoi...

Voilà, c’est tout pour ce week-end. Quoaaaaaaaaa ? Rien sur les Etats-Unis, Trump qui fait du golf, ses partisans qui crient au scandale ? Mais si bien sûr, voici une petite vidéo qui fait le point sur les décomptes. Après ça, promis c’est fini :