Marseille : La fenêtre de la chambre d’une fillette vole en éclat lors d’une fusillade

FUSILLADE La fenêtre de la chambre d’une fillette de 3 ans a volé en éclat lors d’une fusillade survenue samedi soir dans la cité des Rosiers à Marseille

A.M.
— 
La cité des Rosiers à Marseille.
La cité des Rosiers à Marseille. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Une nouvelle victime collatérale de la guerre du narcobanditisme ? Une fusillade a éclaté samedi soir dans la cité des Rosiers, dans le 14e arrondissement de Marseille. La fenêtre d’une petite fille âgée de seulement trois ans a volé en éclats au cours de cette fusillade, confirme une source policière à 20 Minutes, après une information de La Provence. Heureusement, elle n’a été que très légèrement blessée par un éclat de verre.

Une jeune fille âgée de 19 ans était décédée à la mi-octobre à la suite d’une fusillade dans le quartier de la Belle-de-Mai, dans le 3e arrondissement de Marseille. Il s’agissait là aussi d’une victime collatérale.